Europe H1N1: Premiers décès liés à la vaccination contre la grippe porcine. - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 24/10/2009 à 22h13 par Phil.


EUROPE H1N1: PREMIERS DÉCÈS LIÉS À LA VACCINATION CONTRE LA GRIPPE PORCINE.

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Europe H1N1: Premiers décès liés à la vaccination contre la grippe porcine.

Information recueillie par Phil'

C'est parti...

Il semblerait que la "véritable" pandémie démarre seulement maintenant!

Alors que les gouvernements européens vont de l'avant avec leurs programmes de vaccination de masse contre la grippe porcine, en Hongrie et en Suède des personnes sont décédées peu de temps après avoir été vaccinées contre le H1N1.

Le Budapest Times rapporte qu'une femme de 64 ans est décédée juste deux jours après avoir reçu l'injection de H1N1.

Une autopsie a été prévue pour déterminer s'il y a un lien entre le vaccin et la mort de la patiente, qui souffrait d'une maladie de coeur chronique mais légère, selon l'article.

Jusqu'à présent 4 personnes sont mortes de la grippe porcine en Hongrie.

Le vaccin utilisé dans le pays est fourni par un fabricant local Omnivest. Le gouvernement hongrois a commandé 6 millions de doses pour couvrir environ 60% de la population de Hongrie (10 millions).

Le vaccin d'Omnivest est produit à partir d'oeuf et contient un adjuvant au phosphate d'aluminium. L'entreprise dit qu'il suffit d'une dose de leur vaccin H1N1. Leur vaccin, qui a été testé de manière limitée, se base sur des tests de la souche de grippe aviaire.

Selon l'article du Budapest Times, Omnivest a menacé de poursuivre en justice quiconque accuserait son vaccin contre la grippe porcine d'être dangereux.

Pourtant, le principal conseiller du ministère de la santé hongrois, a suggéré la semaine dernière que le vaccin n'était pas adapté pour les enfants en bas âge et les femmes enceintes malgré le fait que l'injection soit offerte gratuitement pour ces groupes « à risques ».

D'autres articles font également état de plus de décès survenus en Suède.

Selon le quotidien suédois, Aftonbladet, des experts médicaux ont dit qu'un homme d'une cinquantaine d'année est mort de ce que l'on suspecte être une crise cardiaque 12 heures après avoir reçu une injection de Pandemix, qui est fabriqué par GlaxoSmithKline.

Le journal a également rapporté qu'une femme âgée de 65 ans est morte deux jours après avoir reçu l'injection, on rapporte qu'elle souffrait de « problème musculaire »

Ci-dessous traduction de l'article

Le vaccin contre la grippe porcine pourrait être trop fort

Les personnes d'un certain âge sérieusement malades peuvent être dissuadées de se faire vaccinés.

Jusqu'à présent, deux personnes sérieusement malades sont mortes après avoir été vaccinées contre la grippe porcine.

MPA enquête actuellement pour savoir s'il sera nécessaire de faire de nouvelles recommandations contre la vaccination des personnes âgées et malades.

L'une d'entre elles est un homme de Västernorrland qui a fait une crise cardiaque. MPA ne peut dire si le décès est une réaction au vaccin. Une autopsie sera menée pour clarifier la cause de l'attaque cardiaque.

« C'est très difficile de faire une évaluation. Certains pourraient considérer qu'il y a un lien. L'évaluation est une chose personnelle » a dit Lennart Walden Lind, docteur au MPA.

Une femme âgée de 65 ans de la région de Stockholm, atteinte d'une tuberculose sévère a été retrouvée morte deux jours après avoir été vaccinée. Une enquête sera menée sur son cas par le MPA.

Les personnes sérieusement malades devraient-elles éviter de se faire vacciner ?

« C'est une bonne question et nous y travaillons pour trouver matière à enquête. Dans les expériences cliniques menées avant la vaccination, peu de ces cas rares sont représentés. Actuellement nous travaillons en recommandant la prudence » a dit Lennart Walden Lind.

Le vaccin contre la grippe porcine est différent du vaccin contre la grippe ordinaire du fait que les taux d'adjuvants sont plus élevés. C'est le composant qui déclenche la réaction du système immunitaire de la personne vaccinée.

« Cela peut expliquer qu'on puisse voir des réactions plus fortes que lors d'une vaccination ordinaire. Si vous avez de nombreux facteurs de risques pouvant se manifester par une mauvaise fièvre croissante, alors il vaut mieux s'abstenir de se faire vacciner. Il semble que les personnes âgées tombent souvent malades lors de la vaccination contre la grippe. Nous enquêtons là-dessus et il n'y a pas de date fixée pour connaître la réponse » a dit Lennart Walden Lind.

D'autres informations en provenance de Suède font état de 190 personnes, dont un grand nombre d'infirmières, ayant souffert d'effets secondaires liés au vaccin selon ce qui a été rapporté aux autorités médicales suédoises (MPA).

Pour lire la suite de l'article, cliquer sur "lien utile".