Etes-vous « bio beau » ou « éco-restreint » ? - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 11/09/2011 à 07h06 par Kannie.


ETES-VOUS « BIO BEAU » OU « ÉCO-RESTREINT » ?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Etes-vous « bio beau » ou « éco-restreint » ?

 

La consommation des produits bio n'est plus réservée aux seuls publics aisés ou militants.

Au rayon consommation durable, on trouve ceux qui sont sensibles au vert, ceux qui aimeraient mais ne peuvent pas, ceux qui s'en moquent.

C'est le genre d'enquêtes dont raffolent les distributeurs et les industriels pour mieux comprendre ce qui motive leurs clients dans les rayons, alors que certains d'entre eux testent, depuis quelques semaines, un affichage environnemental des produits.

D'après une étude du cabinet Ethicity, les consommateurs français se répartissent en trois grandes familles : le « bio-beau » sensible au vert (40 %), l'« éco-restreint » écolo mais fauché (25 %), le « consophage » (25 %) sourd à toute notion de décroissance et qui ne change rien à ses habitudes.

« La rupture s'accentue pour plus d'un tiers de la population qui semble être dans le déni », constate le cabinet de conseil de stratégie en développement durable. Ce groupe réunit à la fois les « minimiseurs » –ceux qui croient d'abord à la croissance économique et considèrent avoir déjà changé parce qu'ils trient leurs déchets– et les « consophages » qui vivent dans la peur et se consolent dans la consommation.

Dans la deuxième famille, chez ceux dont le frein est avant tout financier, le message aura plus de chances d'être entendu s'il fait rimer écologie avec économies, en promouvant par exemple des bourses d'occasions ou de troc.

Le développement de cette population sensible mais en difficulté financière grignote la part des consommateurs ayant déjà intégré l'environnement dans leur acte d'achat (40 %) : « éclaireurs » engagés, « bio beaux » adeptes de produits bons pour la santé, « verts bâtisseurs » urbains sensibles à la provenance des produits ou « bonne conduite » prônant le local et le non-gaspillage.
 

Un article publié par republicain-lorrain.fr

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : Le Républicain Lorrain

Source : www.republicain-lorrain.fr

  • Mots clés déclenchant une recherche interne :  
  • Bio