Etats-Unis : Les autorités accusées d'autoriser des pesticides à risque - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 28/03/2013 à 12h48 par Tanka.


ETATS-UNIS : LES AUTORITÉS ACCUSÉES D'AUTORISER DES PESTICIDES À RISQUE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Etats-Unis : Les autorités accusées d'autoriser des pesticides à risque

 

L'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA) est accusée par les apiculteurs et des écologistes d'autoriser des pesticides dangereux pour les humains et les abeilles, des pollinisateurs clés pour d'importantes récoltes.

Le Natural Resources Defense Council (NRDC), une ONG, a publié un rapport mercredi accusant l'EPA d'avoir autorisé, en utilisant une carence des réglementations, la commercialisation de plus de 10.000 «pesticides sans les avoir testés ou de façon insuffisante». La semaine dernière, plusieurs apiculteurs et des groupes de défense de l'environnement ont entrepris une action en justice contre l'EPA (Environmental Protection Agency), accusée de ne pas protéger les abeilles et de précipiter la mise sur le marché des deux tiers de tous les pesticides.

Le mystérieux «Colony Collapse Disorder»

Cette procédure judiciaire cherche à faire suspendre les demandes d'autorisation de pesticides identifiés comme nuisibles aux abeilles. Interrogée par l'AFP, l'EPA a indiqué dans une déclaration écrite «ne pas faire de commentaires sur des actions de justice en cours». Des pesticides du type néonicotinoïdes sont suspectés de contribuer à la disparition soudaine des abeilles dans des ruches, un phénomène toujours mystérieux appelé «Colony Collapse Disorder» fatal à environ 30% de ces insectes chaque année depuis 2007.
 
(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de l'AFP, publié par 20minutes.fr et relayé par SOS-planete

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete

 

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 





Auteur : AFP

Source : www.20minutes.fr