Espèce envahissante : Le crabe de Staline - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 23/11/2009 à 14h49 par Michel WALTER.


ESPÈCE ENVAHISSANTE : LE CRABE DE STALINE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Espèce envahissante : Le crabe de Staline

Information recueillie par Michel


Le crabe royal du Kamtchatka est l'espèce de crabe la plus recherchée au monde à cause de sa chair délicate. Ce crabe géant qui vit dans le détroit de Norton et dans la baie de Bristol en Alaska, a été importé à l'ouest de la Russie pour être exploité intensivement dans les années 1960.

Les crabes sont devenus invincibles, ils se sont installés dans une zone dépourvue de prédateur et donc prolifèrent librement en dévorant tous les animaux marins qu'ils rencontrent, perturbant tout l'écosystème des côtes des pays nordiques.

Des millions de crabes géants et voraces se sont répandus aux confins de la Norvège à la frontière entre la Russie et la Finlande dans la mer de Barents, mettant en péril son équilibre millénaire.

La pêche est l'activité principale des hommes de cette zone de la mer des côtes de Barents mais la densité trop forte de crabes géants perturbe leur pêche en mangeant tout ce qu'ils trouvent, poissons, coquillages, étoiles de mer. Les professionnels craignent qu'ils mangent les oeufs de capelans, le poisson favori des morues, qui est elle même la principale ressource naturelle de la mer de Barents.

En Norvège ce crabe n'a plus d'ennemie et transforme les fonds marins en désert, c'est en passe de devenir une catastrophe écologique. Dans son milieu d'origine dans le pacifique nord, ce crabe avait un prédateur naturel, l'énorme poisson-loup, qui limitait sa population.

Les soviétiques ont introduit ce crabe magique à partir de 1961 pour venir en aide à la population de Vladivostok, à 7800 km de là, tout à l'est de l'union soviétique voulant offrir une ressource nouvelle à cette région russe très pauvre.

Entre 1961 et 1969 les crabes sont sélectionnés et envoyés à l'est par trains spéciaux.

Sa chair délicate et délicieuse s'apparente à celle du homard et se vend jusqu'à 100 € le kg. Une manne financière pour les populations locales.

Le plus grand des crabes géants pèse jusqu'à 12kg pour une envergure de 2 mètres. 300 000 crabes sont donc prélevés sur 15 000 000 qui pullulent dans ces fonds marins. Les russes limitent volontairement la pêche de ces crabes pour maintenir les cours. Les pécheurs sont obligés de rejeter à la mer les femelles et les petits crabes. Chaque femelle peut pondre jusqu'à 40 000 oeufs par an.

Les crabes géants se déplacent maintenant plus à l'ouest vers la mer de Norvège et pourraient très bien arriver sur les côtes atlantiques. Une bombe à retardement a été enclenchée par l'homme, car ce crabe progresse de 15 km par jour.

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........