Equateur : première victoire judiciaire des indigènes Waorani contre l'industrie pétrolière - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 29/04/2019 à 23h32 par Mariline.


EQUATEUR : PREMIÈRE VICTOIRE JUDICIAIRE DES INDIGÈNES WAORANI CONTRE L'INDUSTRIE PÉTROLIÈRE

  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Equateur : première victoire judiciaire des indigènes Waorani contre l'industrie pétrolière

............

 

Social, environnement : ne désespérons pas !
Certes, l'espèce humaine ressemble plutôt à une
maladie, mais elle abrite moins de cons qu'on croit

 

 

Les indigènes waorani en Equateur ont remporté vendredi une première bataille judiciaire contre l'industrie pétrolière, avec un jugement qui suspend son entrée sur leurs terres en Amazonie et pourrait compliquer l'exploitation d'autres gisements d'hydrocarbures dans le pays.

Au terme de deux semaines de délibéré, un tribunal pénal de Puyo (centre) a validé un recours intenté par cette tribu pour être protégée contre le projet du gouvernement d'ouvrir 1.800 km2 de leur territoire à l'exploitation pétrolière.

 

(...)

 


Pour lire la suite, cliquer ICI

 

 

Une actualité de geo.fr avec AFP, relayée par Demain l'Homme ex SOS-planete

 

 

Gérard MANSET chante le peuple amazonien : "Territoire de L'Inini" - Oeuvre audio bouleversante ! - L'atelier

 

Si chacun des visiteurs réguliers ne
donnait que 1 €uro par an,
la vie de l'Association serait
pérennisée. Pensez-y. Merci

 

 

 

 

 

 

....

 

 


abonnés

 

 

 

 

 

Pages officielles sur les Réseaux Sociaux
 

.........


Playlistes du youtubeur Cèdre, lanceur d'alerte de Demain l'Homme, ex SOS-planete
...

 

...Un agrégateur (lecteur)
de flux RSS (notifications),
pour être prévenu aussitôt
de nos actualités sur PC ou
mobiles - L'atelier

 

Tout va si vite ! Vous n'allez
pas en croire vos yeux ;o)

Carpe Diem

 

 

.....

 

 

 

Contacter Michel : sos-planete(at)terresacree.org

 





Auteur : geo.fr avec AFP