Environnement - On veut brûler les forêts françaises à Gardanne ! - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 31/10/2015 à 22h17 par Jacky.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Environnement - On veut brûler les forêts françaises à Gardanne !

C'est ici que finit la forêt française
 

Les forêts du sud de la France sont en danger. Le géant de l'énergie E.On veut convertir à la biomasse la centrale thermique Provence 4 à Gardanne. Le monstre industriel dévorerait près d'un million de tonnes de bois par an. Mobilisons-nous contre cette aberration écologique grassement subventionnée par l'État français !

On veut mettre en fonctionnement une méga-centrale électrique à biomasse à Gardanne dans les Bouches-du-Rhône. Le 3ème groupe mondial du secteur de la distribution d'énergie y brûlerait 855.000 tonnes de bois par an, pour moitié en provenance des forêts du sud de la France, le reste étant importé, principalement des forêts anciennes du Canada et des États-Unis. Une des conséquences serait l'industrialisation des forêts, notamment des Cévennes, avec ses coupes à blanc et la destruction de la biodiversité.

 

 

La centrale à biomasse de Gardanne : une aberration écologique...

 

La centrale existante au charbon de bois aurait du être arrêtée selon les lois européennes. Mais il lui est possible de continuer partiellement son activité. Suite à sa conversion à la biomasse, la nouvelle centrale consommerait pourtant plus de charbon de bois que l'actuelle fonctionnant en sous-régime !

(...)

 

Pour lire la suite et signer la pétition, cliquer ICI

 

Une actualité de sauvonslaforet.org, relayée par le
wiki sur terre - ONG terresacree.org- de Demain l'homme ex SOS-planete

 

BALLON BLEU : C'est un match pour la Terre
et notre ONG manque grave de supporteurs

Pourquoi NE PAS L'AIDER !

 

Auteur : Rédaction sauvonslaforet.org

  • Lire les commentaires
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Jacky
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr