Environnement européen : un déclin alarmant - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 23/11/2011 à 23h10 par Mich.


ENVIRONNEMENT EUROPÉEN : UN DÉCLIN ALARMANT

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Environnement européen : un déclin alarmant

 

Selon de nouvelles recherches publiées aujourd'hui, le patrimoine naturel européen montre un déclin alarmant. La Liste rouge européenne, qui fait partie de la Liste rouge de l'UICN des espèces menacées, a évalué une part importante de la faune et de la flore indigènes d'Europe et découvert qu'une grande proportion des mollusques, des poissons d'eau douce et des plantes vasculaires se classent désormais dans une des catégories menacées.

L'évaluation de quelque 6 000 espèces révèle que 44% de tous les mollusques d'eau douce, 37% des poissons d'eau douce, 23% des amphibiens, 20% d'une sélection de mollusques terrestres, 19% des reptiles, 15% des mammifères et des libellules, 13% des oiseaux, 11% des coléoptères saproxyliques, 9% des papillons et 467 espèces de plantes vasculaires sont maintenant menacées.

Janez Potocnik, Commissaire européen à l'Environnement, dit : « Le bien-être des Européens et des hommes du monde entier dépend des biens et des services que fournit la nature. Si nous ne traitons pas les causes qui provoquent ce déclin et que nous n'agissons pas d'urgence pour y mettre fin, nous pourrions payer le prix fort. »

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Titre initial :
Environnement européen : un déclin alarmant des poissons et des mollusques d'eau douce et des plantes

 

Un article de UICN Union Internationale pour la Conservation de la Nature - Comité Français, publié par newspress.fr

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : UICN Union Internationale pour la Conservation de la Nature - Comité Français

Source : www.newspress.fr