Energies renouvelables : Quand le solaire éclipse le charbon en Midi-Pyrénées - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 18/01/2010 à 13h45 par Michel95.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Energies renouvelables : Quand le solaire éclipse le charbon en Midi-Pyrénées

Information recueillie par Michel95

87 hectares de la zone d'activité de Cap Découverte, au Nord de Toulouse, vont être dévolus au plus importants projets de photovoltaïques d'Europe.

Explications.

Un des plus importants projets d'installations photovoltaïques d'Europe, devrait sortir de terre d'ici 18 mois, en Midi-Pyrénées, sur 87 hectares, des 650 que compte la ZAC de Cap Découverte dans le Tarn.

Au lendemain du sommet de Copenhague, la région confirme, ainsi, ses objectifs et son engagement en faveur des énergies renouvelables, en donnant paradoxalement les moyens à l'ancien site minier du Carmausin de produire de l'électricité propre.

C'est la filiale française du groupe allemand JUWI ENR qui a remporté l'appel d'offres lancé par le Syndicat Mixte d' Aménagement de la Découverte (SMAD), composé du Conseil régional, du Conseil général du Tarn et des communes d'accueil du site.

Après avoir abandonné un projet d'éoliennes controversé, ces six communes ont choisi d'avaliser un projet solaire de très grande envergure.

Outre une petite partie de la production, le gain annuel s'élèvera à 850.000 euros pour le SMAD, pour une durée de trente ans.

Un revenu incluant le loyer pour le foncier et des mesures compensatoires pour améliorer la performance énergétique de l'ensemble de ses bâtiments.

"Les élus travaillent sur la faisabilité de ce projet depuis 2007.

Nous programmons une série de réunions grand public, afin que ce projet de centrale photovoltaïque soit bien expliqué avnt d'être intégré au potentiel de la zone", précise Christine Barboux, directrice du SMAD.

Sur les 87 hectares entièrement clôturés, environ un tiers sera couvert de panneaux photovoltaïques d'une capacité de 25 MW.h, pour une production de 31.000 MW.h par an, équivalent à la consommation résidentielle totale (chauffage et eau de cuisson comprise) de 13.500 habitants.

Coût prévisionnel de l'investissement pour JUWI : 90 millions d'euros.

« Il s'agit d'un des plus gros projets français par sa taille et sa puissance, élaboré dans une zone extrêmement favorable, sur d'anciennes mines de charbon donc sans enjeux agricoles.

Ce qui nous laisse entendre qu'il ira jusqu'au bout », commente Clément Bonnafé, le chef de projet paré au lancement des études environnementales, géologiques etc.

« Par le biais de groupes de travail sur place, nous misons sur un maximum d'information et de concertation pour faire participer plus d'intervenants », ajoute t-il, espérant déposer le permis de construire cet été.

Parmi les leaders européens sur le marché des énergies renouvelables avec un C.A.

De plus de 600 millions d'euros, cette entreprise a construit un millier d'installations au sol, en toiture et en parking dans le monde entier à hauteur d'un milliard d'euros.

Source : Anne-Marie Bourguignon - ToulEco.fr

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........

 

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Michel95
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr