Energies renouvelables: Projet d'une tour solaire thermique - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 20/08/2009 à 22h22 par Jacques.


ENERGIES RENOUVELABLES: PROJET D'UNE TOUR SOLAIRE THERMIQUE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Energies renouvelables: Projet d'une tour solaire thermique

Information sélectionnée par Jacques

Un contrat de coopération pour l'étude de faisabilité de la réalisation d'une tour solaire thermique a été signé hier, à Jullich, en Allemagne, entre la Direction générale de la Recherche scientifique et du développement technologique relevant du ministère de l'Enseignement supérieur et l'institut allemand Solar-Institut-Jullich (SIJ).

Un projet ambitieux qui, une fois réalisé, va permettre à l'Algérie de développer son économie nationale tout en se basant sur le solaire. Le projet à réaliser consiste en une tour qui sera entre deux et cinq fois plus grande que l'installation pilote de SIJ et fonctionnera sur le même principe technique. Ce projet, dont l'étude de faisabilité sera bientôt lancée, va contribuer également au développement des procédés additionnels telle la réfrigération solaire, le traitement de l'eau, le dessalement de l'eau de mer ainsi que la production de chaleur industrielle solaire en plus de celle de l'électricité solaire. Outre cette installation, un centre de formation professionnelle en énergies renouvelables sera réalisé dans les environs de la tour solaire thermique. Il est question d'une structure qui va développer la recherche dans le domaine en question.

L'Institut solaire de Jullich est spécialisé dans la conception et le suivi scientifique de tours solaires thermiques. Il dispose d'une grande expérience dans ce domaine et a déjà participé avec d'autres partenaires du projet à la construction d'une centrale thermique de démonstration et d'essai à Jullich.

le quotidien d'oran. par K. Assia