En Grèce les initiatives se multiplient pour vivre autrement - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 17/03/2013 à 12h00 par Fred.


EN GRÈCE LES INITIATIVES SE MULTIPLIENT POUR VIVRE AUTREMENT

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
En Grèce les initiatives se multiplient pour vivre autrement

 

Semences locales et biodiversité, agriculture biologique, permaculture et agroécologie, réseaux de producteurs-consommateurs, jardins urbains autogérés et cuisines collectives : les Grecs s'approprient leur agriculture et leur alimentation !

C'est dans un contexte difficile pour les agriculteurs et les consommateurs que naissent ou se consolident des initiatives pour former et informer sur d'autres modes de production agricoles, plus écologiques mais aussi plus économes. D'une manière générale, ces initiatives visent une population plutôt jeune qui cherche à la fois un échappatoire économique et un projet de vie.

Depuis quelque temps, il semblerait qu'on assiste à un retour à la terre, et même s'il ne s'agit pas d'un phénomène social de masse (40 000 agriculteurs de plus pendant la période 2009-2010), une aspiration à un rapprochement à la vie agricole et rurale semble s'ancrer dans une majorité de la population (sondage Kappa Research, 70% des sondés désirent s'installer à la campagne).

Ces initiatives en termes de mode de production allient les aspects écologiques (agriculture biologique, permaculture, etc.) aux avantages économiques d'un changement de techniques de culture et d'élevage, argument non négligeable dans le contexte actuel de crise. Ces formes d'agriculture apportent des premières réponses aux agriculteurs qui voient leur système économique s'effondrer : moindres investissements, auto-production de l'alimentation, économies d'énergie, petite échelle de production et bénéfices des apports des agro-écosystèmes.

En somme, ce qui s'adressait à quelques écologistes convaincus dans la phase précédente peut aussi bien intéresser les nouveaux arrivants des villes que les agriculteurs déjà installés qui se posent la question de comment sortir du cercle infernal dans lequel ils se trouvent (endettement, manque de débouchés pour leurs productions, saturation des possibilités naturelles de production).

Evidemment, la réponse ne se situe pas uniquement sur le plan individuel mais aussi à un niveau plus politique, puisqu'il s'agit également de changer de politiques agricoles (notamment pour soutenir les petites fermes, comme le demande la gauche paysanne grecque).

A l'origine, la semence

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Roxanne Mitralias, publié par reporterre.net et relayé par SOS-planete

 

SOS-planete, c'est environ 5500 visiteurs par jour ! 32 millions depuis la conception en 1999. Pourtant, l'association Terre sacrée qui édite le site repose actuellement sur à peine 95 adhérents et 9 lanceurs passionnés.
N'acceptez pas le crime organisé ! Rejoignez la Force ! Apportez votre petite pierre à une évolution compatible avec la Vraie Vie...

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer, à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage ! - Alertes

Recevoir chaque jour les infos scientifiques dans sa boite aux lettres

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Mine de connaissances - Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 





Auteur : Roxanne Mitralias

Source : www.reporterre.net