En France, la progression de la pauvreté inquiète - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 18/10/2010 à 01h20 par Michel.


EN FRANCE, LA PROGRESSION DE LA PAUVRETÉ INQUIÈTE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
En France, la progression de la pauvreté inquiète

En France, le nombre de personnes très pauvres aurait augmenté de 2,2 %. (AFP)

Ce dimanche 17 octobre se tient la Journée mondiale du refus de la misère, organisée par le mouvement ATD Quart Monde, qui dénonce un accroissement de la pauvreté, chiffres de l'Insee à l'appui.

Ainsi, en France, le nombre de personnes très pauvres a augmenté de 2,2%, selon les chiffres cités par l'association, tandis que le taux de personnes avec pour seul revenu le RSA a, quant à lui, grimpé de 11%.

ATD Quart Monde est catégorique : "On compte en France de plus en plus de personnes pauvres". Le mouvement évoque par ailleurs une perte de pouvoir d'achat "évidente". Au lendemain de la 30e édition de la Journée mondiale de l'alimentation, "Repas sautés, frigos vides le 15 du mois", seraient le quotidien de milliers de Français. Pour l'organisation, les effets de la crise sont loin d'être étrangers à ce constat.

Manque de transparence

Un constat face auquel le gouvernement fermerait obstinément les yeux, selon ATD Quart Monde, qui conteste l'analyse proposée par l'Etat en matière de pauvreté. En 2007, Nicolas Sarkozy s'etait engagé à réduire la pauvreté d'un tiers à l'issue de son quinquennat. "Certains indicateurs s'améliorent et il faut s'en réjouir...", affirmait mercredi Marc-Philippe Daubresse, ministre de la Jeunesse et des Solidarités actives.

"Le gouvernement vient de communiquer sur un seul indicateur, que nous avons toujours contesté, 'le taux de pauvreté monétaire ancré dans le temps'. Depuis le départ, le gouvernement a choisi un indicateur qui reflète bien mal la réalité", accuse ATD Quart Monde, qui choisit cette année d'alerter sur la précarité sont sont victimes les plus jeunes.

45% des personnes pauvres ont moins de 25 ans

Car les chiffres sont inquiétants : les jeunes des quartiers situés en zone urbaine sensible seraient deux fois plus touchés par le chômage que pour les autres, tandis que 45% des personnes pauvres auraient moins de 25 ans. Par ailleurs, ATD Quart Monde rappelle que 150.000 jeunes sortent sans diplômes du système scolaire. Un tiers d'entre eux n'auront toujours pas d'emploi cinq ans plus tard.

Afin de sensibiliser le public à ces thématiques, des événements sont organisés dimanche dans toute la France. A Paris, rendez-vous de 11h à 20h sur le parvis des libertés et des droits de l'homme, au Trocadéro, pour des témoignages, des animations artistiques et sportives, de la musique et des danses. Objectif d'ATD Quart Monde : rappeler à tous que les jeunes "veulent être regardés comme une chance".


Notre Association défend les droits de l'Homme et de toutes les espèces vivantes.

SOS-planete, le site aux 1 million de liens et 23 millions de visites depuis 1999





Auteur : Nouvelobs.com

Source : tempsreel.nouvelobs.com