En bref : le Cnes et la Nasa signent pour la mission Insight - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 17/02/2014 à 22h29 par Exo007.


EN BREF : LE CNES ET LA NASA SIGNENT POUR LA MISSION INSIGHT

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
En bref : le Cnes et la Nasa signent pour la mission Insight

Schéma montrant l'orbite et la trajectoire de la comète Siding Spring
lors de son passage attendu au-dessus de Mars en octobre 2014.
Les poussières qu'elle apportera pourraient endommager
les sondes en orbite autour de la Planète rouge

 

(...)

Les directeurs des agences spatiales française et états-unienne ont signé l'accord qui formalise la coopération entre le Cnes et la Nasa autour du sismomètre SEIS (Seismic Experiment for Interior Structure), le principal instrument de la mission martienne InSight, qui devrait se poser dans la plaine d'Elysium en septembre 2016.

(...)

 


La sélection de la mission InSight par la Nasa récompense également la persévérance de Philippe Lognonné et de son équipe, qui travaillent à
la mise au point d'un sismomètre martien depuis les années 1990

 

Insight a pour objectif d'explorer le sous-sol de Mars, par la mesure des mouvements sismiques de l'intérieur de la planète, comme nous l'avait expliqué Philippe Lognonné, le responsable scientifique du sismomètre.

Une telle étude n'a jamais été conduite, à l'exception de l'utilisation de radars embarqués sur des orbiteurs, et l'activité sismique de la Planète rouge, manifestement plus faible que celle de la Terre, reste à peu près inconnue.

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Un article de Rémy Decourt, publié par futura-sciences.com et relayé par SOS-planete

 

Deux nouveaux modules d'actualité : Les JO de Poutine - Méditerranée et gaz sarin

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges !

 





Auteur : Rémy Decourt

Source : www.futura-sciences.com