Emissions de CO2 : qui s'engage à quoi ? - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 02/12/2009 à 18h21 par Tanka.


EMISSIONS DE CO2 : QUI S'ENGAGE À QUOI ?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Emissions de CO2 : qui s'engage à quoi ?

Information recueillie par Tanka.

Réduire les GES en 2020, c'est dans 10 ans ça ! si c'est pas gagner du temps, c'est quoi ? quant aux pays qui parlent de 2050...

Voici l'état des lieux des engagements de réductions d'émissions de gaz à effet de serre que les principaux pollueurs de la planète pourraient prendre à Copenhague après les derniers développements en Australie et au Mexique.

PAYS INDUSTRIALISES

- ETATS-UNIS: Deuxième pollueur mondial, les Etats-Unis proposent une baisse de 17% de leurs émissions de gaz à effet de serre en 2020 et de 42% en 2030, avec 2005 comme année de référence (soit, par rapport à 1990, environ - 4% en 2020 et - 33% en 2030).

- UNION EUROPEENNE: L'UE s'est engagée unilatéralement, dès décembre 2008, à réduire ses émissions de 20% d'ici 2020 par rapport à 1990. Elle a indiqué qu'elle pourrait porter ce chiffre à 30% en cas d'accord international ambitieux.

- JAPON: Le Japon a proposé de réduire ses émissions de 25% en 2020 par rapport à 1990 en cas "d'accord très ambitieux avec la participation de tous les principaux pays".

- CANADA: Ottawa souhaite réduire de 20% les émissions de GES d'ici 2020 par rapport au niveau de 2006, soit une baisse de 3% par rapport à 1990. Le Parlement canadien vient de voter une motion pressant le gouvernement de Stephen Harper de s'engager nettement plus avant (-25% par rapport à 1990).

- RUSSIE: Pas d'engagements formels. Selon la Commission européenne, la Russie serait prête à s'engager sur une réduction de 20 à 25% d'ici 2020 par rapport à 1990.

- AUSTRALIE: Le parlement vient de rejeter, une nouvelle fois, le texte du gouvernement qui prévoyait une réduction des émissions de gaz à effet de serre comprise entre 5% et 25% d'ici 2020 par rapport à 2000,

- NOUVELLE-ZELANDE: Réduction de 10 à 20% d'ici 2020 par rapport à 1990.

PAYS EN DEVELOPPEMENT =

- CHINE: Principal pollueur de la planète, la Chine s'est engagée à réduire ses émissions de gaz à effet de serre par point de PIB (intensité carbonique) de 40 à 45% d'ici 2020 par rapport à 2005.

- BRESIL: Le gouvernement brésilien prendra "l'engagement volontaire" de réduire de 36 à 39% ses émissions par rapport aux prévisions de 2020, grâce essentiellement à ses efforts pour lutter contre la déforestation de la forêt amazonienne, plus grande forêt tropicale de la planète.

- INDE: L'Inde affirme avoir pris des mesures "qui entraînent des réductions significatives d'émissions de gaz à effet de serre" et indique qu'elle pourrait les quantifier dans un "chiffre indicatif, qu'elle n'a pas encore annoncé.

- INDONESIE: Un programme national pourrait permettre de réduire les émissions de 26% en 2020 par rapport au scénario "business as usual", essentiellement grâce à la lutte contre la déforestation, selon le président Susilo Bambang Yudhoyono.

- COREE DU SUD: Séoul s'est engagé à réduire de 4% ses émissions de gaz à effet de serre d'ici 2020 par rapport à leurs niveaux de 2005, soit une inflexion de 30% de ses émissions polluantes par rapport aux prévisions d'augmentation "business as usual".

- MEXIQUE:
Le Mexique proposera à Copenhague de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 50% d'ici 2050 s'il dispose "de la technologie et du financement adéquats".

Pour en savoir plus sur la situation planétaire