Egypte : Attaque meurtrière de requins poussés par la famine ? - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 19/01/2011 à 21h02 par Tanka.


EGYPTE : ATTAQUE MEURTRIÈRE DE REQUINS POUSSÉS PAR LA FAMINE ?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Egypte : Attaque meurtrière de requins poussés par la famine ?

Quatre blessés graves et une femme morte déchiquetée : le bilan est terrifiant. La pêche excessive, parfois illégale, pratiquée en mer Rouge pourrait expliquer les dernières attaques surprenantes de requins qui ont eu lieu en décembre dernier au large de la station balnéaire de Charm el Cheihk.

Une série d'attaques de requins en Egypte en décembre dernier ne manque pas d'interroger les experts sur les causes de ce comportement, ceux-ci ayant rappelé qu'il s'agit là de cas exceptionnels.

Ces attaques ont eu lieu en mer Rouge, au large de la station balnéaire de Charm el Cheihk. La 1er décembre, quatre plongeurs, trois russes et un ukrainien, ont été gravement blessés à l'occasion de deux incidents séparés, et le 5 décembre c'est une touriste allemande qui a été tuée. Ce dernier drame s'est produit dans des eaux peu profondes où aucun requin n'avait été repéré depuis une quinzaine d'années.

Aux dires de l'Association de protection et de conservation de l'environnement à Hourghada (HEPCA), les attaques de squales sont extrêmement rares à Charm el Cheikh, une zone de baignade très prisée par les touristes des quatre continents.

Sur la totalité des côtes égyptiennes, la dernière attaque mortelle de requin avant décembre remonte à juin 2009. Une plongeuse française avait alors succombé à Marsa Alam, au sud de la mer Rouge. Qu'est ce qui a donc pu pousser les requins à s'approcher si près des côtes ? Le comportement atypique des requins intrigue les observateurs, et plusieurs hypothèses ont fait surface.

L'une des raisons poussant les requins à attaquer les hommes pourrait être la pêche excessive : Le poisson se faisant plus rare, les squales seraient obligés de multiplier leurs efforts visant à s'alimenter, les poussant ainsi à s'aventurer dans les milieux maritimes et côtiers où les touristes ont élu domicile.

Cette hypothèse est défendue par Hesham Gabr, porte-parole de l'Association de plongée sous-marine et de sports nautiques (CDWS) de Sharm el-Sheikh. L'intéressé estime ainsi que « cette vague d'attaques est inhabituelle pour un requin des océans, et pourrait trouver ses causes dans la pêche illégale, de plus en plus observée dans la région et privant les requins de leur nourriture habituelle ».

Aux rang des autres explications figure celle de requins entraînés dans le sillon d'un navire transportant une importante cargaison de moutons australiens destinés à être sacrifiés lors de la fête musulmane de l'Aïd al-Adha, les prédateurs des mers ayant pu être attirés par les carcasses de moutons morts jetés par dessus bord.

Mohammed Salam, responsable de l'Organisation de Conservation du Sud Sinaï, un organisme gouvernemental oeuvrant pour la protection de l'environnement dans la région, n'écarte aucune hypothèse. Il insiste toutefois sur le fait que « si les requins mis en cause n'ont pas pour habitude d'attaquer les hommes, ils peuvent exceptionnellement avoir des problèmes au niveau de leur système nerveux, ce qui les pousse à adopter des comportements inhabituels tels que l'attaque d'êtres humains ».

Devenez lanceur d'alertes

Combat pacifique pour la Vie





Auteur : carevox.fr

Source : www.carevox.fr