Ecocide : Nos chefs d'Etat pourront-ils être jugés pour crime contre l'humanité ? - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 18/12/2018 à 18h58 par colibrix.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Ecocide : Nos chefs d'Etat pourront-ils être jugés pour crime contre l'humanité ?

 

.Aider les lanceurs d'alerte

Contact - Echange - Lien social : sos-planete(at)terresacree.org

 

............

 

 

JUSTICE De nombreuses voix s'élèvent pour que l'écocide soit reconnu dans le droit pénal international pour que les responsables de destructions d'écosystèmes soient jugés et sanctionnés...

« Emmanuel Macron, la Cour vous condamne pour crime contre l'humanité pour ne pas avoir mis en oeuvre des mesures limitant la pollution et avoir ainsi délibérément contribué au dérèglement climatique ». Cette sentence n'est à ce jour que pure fiction mais il est possible que des dirigeants politiques et économiques se retrouvent un jour sur le banc des accusés, jugés pour avoir pris des décisions nuisibles pour notre environnement. Partout dans le monde, des juristes, des associations et des citoyens s'activent pour que l'écocide - contraction d'écosystème et de génocide - soit reconnu en droit pénal international et que les responsables de la destruction de l' environnement répondent de leurs actes devant la justice.

 

 

Des projections de bilans humains

 

Leur argument ? Les décisions des chefs d'Etat et des dirigeants de multinationales ont des conséquences à moyen et long terme sur l'environnement et vont causer la mort de milliers, voire de millions, voire de milliards de personnes. Ces bilans macabres sont le fruit de travaux scientifiques étayés, qu'il s'agisse de ceux du climatologue Jean Jouzel (qui annonce 150.000 morts en Europe d'ici 2050), du Centre commun de recherche de la Commission européenne (150.000 morts en Europe d'ici à 2100) ou de de l'université d'Oxford (un demi-million de morts en 2050).

La plus alarmiste, publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS), prévoit que la Terre pourrait franchir un point de bascule « dans quelques décennies seulement », avec une température moyenne « de 4 à 5 degrés Celsius plus élevée qu'à la période préindustrielle et un niveau de la mer de 10 à 60 mètres plus haut qu'aujourd'hui ». Ce qui aurait pour conséquences de ne rendre notre planète habitable que pour un milliard de personnes, contre 7,5 milliards à ce jour. De quoi expédier rapidement nos chefs d'Etat devant la Cour pénale internationale qui juge des responsables de génocides.

 

(...)

 

 


Pour lire la suite, cliquer ICI

 

 

Une actualité de Laure Cometti, publiée par news-w-planete.20minutes.fr et relayée par Demain l'Homme ex SOS-planete

 

 

La grande arnaque
de l'Etat français à
propos des taxes sur
le carburant

 

 

TICPE #Macron ment aux gilets jaunes :
moins de 10% du prix du gazole va
à la transition énergétique

 

 

 

 

 

 

 

....

 


abonnés

 

 

 

 

 

 

Pages officielles sur les Réseaux Sociaux

......


Playlistes du youtubeur Cèdre, lanceur d'alerte de Demain l'Homme, ex SOS-planete
...

 

...Un agrégateur (lecteur)
de flux RSS (notifications),
pour être prévenu aussitôt
de nos actualités sur PC ou
mobiles - L'atelier

 

Tout va si vite ! Vous n'allez
pas en croire vos yeux ;o)

 

 

.....

 

 

Auteur : Laure Cometti - news-w-planete.20minutes.fr

  • Lire les commentaires
  • Modifier cette actualité
  • Contacter colibrix
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr