Eco logique - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 27/04/2011 à 21h34 par Fred.


ECO LOGIQUE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Eco logique

 
Représentons nous les choses simplement :

Les hommes vivent sur un ilot de banquise. L'augmentation croissante de la population met à mal notre glacier, celui-ci a de plus en plus de mal à flotter.

De plus, depuis quelques années, on a amené le feu sur l'ilot, c'est pas plus mal on commençait à avoir froid. Puis, on en avait marre de vivre tous ensemble alors on a divisé le feu et on est allé se mettre dans des iglous en blocs de glace.

La vie était plutôt sympa... On avait chaud, on mangeait de la viande de phoque et on s'habillait en mammouth.

Et un beau jour, on se rend compte que la banquise fond. Les causes sont vites trouvées : les feux et la taille de blocs de glace la rendent plus vulnérable. Vite, il faut arrêter de construire des maisons et rationner les feux. Les idées sont bonnes, on est plus ou moins d'accord, mais on se dit que le feu brûlera toujours chez nous, alors on peut se serrer un peu les coudes.

Mais ne faudrait il pas aller un peu plus loin ? Du genre : éteindre les feux, reposer les blocs de glace où on les a trouvés et organiser des tours de souffleurs qui refroidiront la banquise pour en compenser les empreintes de l'Homme ?

Bien sûr, cela voudrait dire revenir à l'époque de nos ancêtres. Quand des chaussons en bison trop petits étaient donnés au voisin et pas les foutus au feu. Mais alors, adieu confort ?

Si nous en sommes arrivés là, c'est parce qu'au lieu de se contenter de la pêche comme nos parents, on a su chasser l'élan. Et on s'en est goinfré... On était plus fort qu'eux, étant donné qu'on allait plus loin ! La morale ? C'était leur truc à eux... Nous on est dans la consommation.

Alors, contentons nous de ces petites mesures restrictives... De toute façon, nos chefs de meute sont encore moins motivés que nous à faire avancer les choses. Puis on aura quand même bonne conscience, étant donné que ce qui compte ce n'est plus de faire les choses bien, mais de les faire tout court.

Alors qu'on s'enorgueillissait dans nos palaces de glace surchauffés, on a oublié que la banquise est périssable et la race humaine était en proie à l'extinction. Pire, on a avancé la date d'échéance de la banquise et reculé celle de l'homme, à tel point que celle-là disparaîtra avant celui-ci.
 

Un article d'Adrianian, publié par Le Post

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 





Auteur : Adrianian

Source : www.lepost.fr