Eclipse de soleil du 4-1-2011 : attention les yeux ! - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 17/12/2010 à 21h11 par Tanka.


ECLIPSE DE SOLEIL DU 4-1-2011 : ATTENTION LES YEUX !

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Eclipse de soleil du 4-1-2011 : attention les yeux !

On n'a jamais recensé de nombreux cas de cécité dus à l'observation d'éclipses. Ce n'est pas une raison pour oublier les précautions élémentaires

Comme en écho à la chanson de Charles Trénet ("Le soleil a rendez-vous avec la lune") les éclipses sont particulièrement nombreuses depuis quelques mois. Ce n'est pas une raison pour banaliser ce phénomène aux conséquences parfois irréversibles.

Appel à la prudence

Le bulletin est tombé plusieurs jours à l'avance, et c'est tant mieux : dès le 17 décembre, la Direction générale de la santé recommandait aux Français de se munir de lunettes de protection pour observer l'éclipse de soleil du 4 janvier suivant.

Quel jour, quelle heure, et où ?

Le 4 janvier 2011 au matin, une éclipse partielle de soleil sera visible en France métropolitaine, de 7h50 jusqu'à environ 10h30, selon le lieu d'observation. Le pourcentage de la surface du disque solaire occultée par la Lune sera maximal aux alentours de 9h et atteindra un maximum de 65% à Paris.

Protection... de quoi s'agit-il exactement ?

Une éclipse de soleil, tout aussi bien partielle que totale, peut provoquer de graves lésions oculaires si on l'observe dans des conditions inappropriées. L'exemple le plus flagrant mais auquel tout le monde ne pensera pas immédiatement... et ensuite il sera trop tard : il ne faut jamais observer le soleil avec des instruments d'optique, jumelles ou appareil photographique, qui concentrent vers l'oeil les rayons dangereux.

Quel niveau de dangerosité ?

« L'observation d'un tel événement nécessite impérativement de se protéger les yeux afin d'éviter toute lésion oculaire, particulièrement chez les enfants", souligne la DGS. Observer directement le soleil peut en effet provoquer des lésions de la cornée, douloureuses mais réversibles en quelques jours ainsi que des brûlures rétiniennes pouvant conduire "à une altération définitive de la vue", ajoute le communiqué.

4 janvier 2011 : se munir de lunettes de protection spéciales

Se procurer des lunettes de protections spéciales, "complètement opaques à la lumière" et disponibles chez des "opticiens, des pharmaciens ou dans des magasins spécialisés".

Peut-on réutiliser d'anciennes paires de lunettes ?

Par prudence, c'est déconseillé. Certaines de ces lunettes, généralement à monture cartonnée, doivent être considérées comme "étant à usage unique. La qualité du filtre risque en effet de se dégrader si les lunettes sont conservées dans de mauvaises conditions".

Au pis-aller...

Il est possible d'utiliser des "verres de soudeur" numéro 14, soit "tenus directement à la main, soit montés sur un carton de protection". Ce produit peut être réemployé et constitue "actuellement la meilleure protection à condition d'être correctement utilisé".

En revanche, "il convient de mettre en garde contre l'utilisation de moyens de protection de fortune, comme des verres fumés, les films radiologiques ou de simples lunettes de soleil dont la faculté de protection est très insuffisante".

Un oubli... deux oublis.

La Direction générale de la santé a oublié d'évoquer un procédé qui, jusqu'à preuve du contraire, a fait ses preuves mais est aujourd'hui oublié dans la mesure ou plus personne ou presque fait développer ses photos...

Par le passé, nombreux étaient ceux qui utilisaient de la pellicule photographique, plusieurs négatifs superposés fournissant un filtre particulièrement efficace : apparemment jamais personne n'en fut victime.

A vérifier avant le 4 janvier... Entre-temps, vous aurez pu vérifier l'efficacité de votre matériel grâce à l'éclipse de lune du 21 décembre, visible dans les mêmes régions (mais, on s'en doute, pas aux mêmes heures !)

Un dernier point : selon certains, il ne faut pas regarder l'éclipse en continu, mais plutôt reposer l'oeil toutes les deux ou trois minutes. A nouveau, à vérifier. Mais dans le doute, il est certainement plus prudent de l'appliquer.

Devenez lanceur d'alertes

Combat pacifique pour la Vie





Auteur : Daniel Lesueur

Source : news.suite101.fr