Eau : Une usine de dessalement pour Melbourne - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 11/01/2010 à 18h09 par Tanka.


EAU : UNE USINE DE DESSALEMENT POUR MELBOURNE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Eau : Une usine de dessalement pour Melbourne

Information recueillie par Tanka

La capitale de l'état du Victoria (Australie) prépare l'ouverture de la plus grande usine de dessalement d'eau de mer d'Australie. Une réponse à la sècheresse que traverse le continent depuis une décennie et au besoin en eau croissant des habitants de la ville. C'est la France qui a décroché le marché avec Suez Environnement et Carbone Lorraine.

Au sud de l'Australie, le projet d'usine de dessalement d'eau de mer par osmose inverse, mené par l'Etat du Victoria, permettra de répondre à pas moins d'un tiers des besoins en eau des 4 millions d'habitants de l'agglomération de Melbourne, dès la fin de l'année 2011.

Suez environnement a décroché ce gros contrat via sa filiale Degrémont, au sein du Consortium AquaSure (composé de Suez Environnement /Degrémont, de Thiess, entreprise australienne de construction et de services, et de Macquarie Group, fournisseur international de services bancaires, financiers, et de gestion de fonds). Au programme : le financement, la conception, la construction et l'exploitation jusqu'en 2039 d'un site capable de produire jusqu'à 450 000 m3 d'eau potable par jour, acheminée jusqu'à la capitale du Victoria par un réseau de 85 km. Montant global de l'investissement public et privé : 2 milliards d'euros pour un chiffre d'affaires total estimé à 1,2 milliard d'euros sur 30 ans pour Suez Environnement /Degrémont.

Autre acteur français qui vient tout juste d'être sélectionné pour participer au projet : Carbone Lorraine. Le groupe français, qui avait déjà mis un solide pied en Chine en 2005 en ouvrant une usine de fabrication de graphite, a été chargé de fabriquer les filtres dont aura besoin la future usine.

Objectif : 600 000 m3 d'eau par jour

Située à 80 km de Melbourne sur le détroit de Bass, l'usine de dessalement d'eau de mer répondra aux exigences environnementales et énergétiques stricts du gouvernement de Victoria, faisant appel aux technologies les plus modernes. A terme, une ligne de traitement supplémentaire est envisagée pour assurer une augmentation de la capacité de production d'eau potable à 600 000 m3/jour. « L'usine sera totalement intégrée dans son environnement et préservera le milieu naturel par la création d'un espace écologique et la réduction de l'impact environnemental », commente Suez Environnement. Parmi les aménagements prévus : « une toiture végétale et un important programme de végétalisation et de protection de la faune locale ». L'énergie nécessaire à la production et à la livraison de l'eau potable sera également renouvelable à 100%, provenant notamment d'un nouveau parc éolien construit dans le Victoria.

Après l'inauguration de la plus grande usine de dessalement de l'hémisphère Nord à Barcelone début juillet 2009, ce nouveau site deviendra la plus grande usine de dessalement de l'hémisphère Sud.

Philippe Martin - Source : developpementdurablelejournal.com

Pour en savoir plus sur la situation planétaire