Du papier fabriqué à partir des algues vertes bretonnes - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 13/10/2011 à 22h45 par Mich.


DU PAPIER FABRIQUÉ À PARTIR DES ALGUES VERTES BRETONNES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Du papier fabriqué à partir des algues vertes bretonnes

 

Les algues vertes toxiques qui polluent les plages bretonnes pourraient trouver un débouché inattendu...

 

Une société italienne, qui a développé la fabrication de papier à partir d'algues vertes, pourrait offrir en France une nouvelle utilisation de ces algues dont la prolifération estivale pollue plusieurs baies de Bretagne (ouest). Lors d'une conférence de presse organisée mercredi à Roscoff, le papetier italien Favini a annoncé avoir acheté en 2009 et 2010 130 tonnes d'algues vertes provenant des côtes bretonnes pour contribuer à la fabrication de ce papier, dénommé Shiro Alga Carta, dans son usine de Vénétie, établie à Rossano Veneto.

Cette vénérable maison, née en 1736, a lancé en 1992 ce papier, suite à une demande de la ville de Venise qui, à l'époque, cherchait des solutions pour valoriser les algues vertes proliférant dans la lagune ouvrant l'accès à la cité des Doges. Favini a alors développé un concept industriel permettant de transformer n'importe quels déchets issus de l'exploitation agricole, agroalimentaire ou industrielle en fibres intégrées dans la fabrication de papiers, en complément de fibres de bois. Certifié FSC, le papier Alga Carta contient ainsi entre 30 et 80% d'algues fraîches en substitution des fibres de bois.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de AFP, publié par 20minutes.fr

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : AFP

Source : www.20minutes.fr