Du méthane découvert dans l'Atlantique - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 28/08/2014 à 01h22 par Fred.


DU MÉTHANE DÉCOUVERT DANS L'ATLANTIQUE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Du méthane découvert dans l'Atlantique

 

(...)

Des recherches ont été menées entre 2011 et 2013, le long de la côte Est des Etats-Unis à l'aide d'ondes sonores par l'American Oceanic and Atmospheric Administration.

Les résultats mettent en évidence plus de 570 fuites de méthane entre le Cap Hatteras en Caroline du Nord et Nantucket, où le plateau continental rencontre l'océan, a révélé la revue américaine « Nature GeoScience ».

Le méthane est un important contributeur à l'effet de serre qui pourrait avoir un impact sur le réchauffement si de grandes quantités parvenaient à gagner l'atmosphère.

D'importantes fuites

(...)

Cette découverte est considérée comme inhabituelle dans la région car de telles fuites se produisent généralement dans des zones « tectoniquement actives ». Or la côte est des Etats-Unis est considérée comme une zone calme « froide, vieille et ennuyeuse », a expliqué Carolyn Ruppel, co-auteur de l'étude.

(...)

Aggraver le réchauffement climatique

(...)

Les pergélisols se mettraient à fondre et à libérer le gaz, ce qui augmenterait les niveaux de gaz à effet de serre de la planète et pourrait accélérer le changement climatique.

De plus, un léger réchauffement de l'eau de mer pourrait déstabiliser le mécanisme qui piège ce méthane et entraîner la libération d'un important volume de ce gaz dans l'océan puis dans l'atmosphère.

(...)

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Un article de Céline Tabou, publié par temoignages.re
et relayé par SOS-planete

 

A lire également :

Découverte de nouvelles sources hydrothermales dans l?océan Atlantique :

"Une des énigmes que l'?équipe aimerait également résoudre serait de comprendre pourquoi les sources hydrothermales situées dans cette zone émettent autant de méthane – un gaz à effet de serre très puissant." explique le Dr. Nicole Dubilier

 

Pour en savoir plus que visible, abonnez-vous à notre nouvelle
Newsletter bimestrielle
, confidentielle et GRATUITE

Le site SOS-planete lui-aussi est GRATUIT ! Toutefois, pour nous soutenir,
pour un surf plus fluide et surtout pour bénéficier de l'autorisation d'accès à toutes les zones clefs, naturellement réservées, pensez à
adopter la version PREMIUM

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges ;o)





Auteur : Céline Tabou