Développement durable : 2030 est à nos portes, comment s'y préparer ? (3/3) - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 04/08/2011 à 02h00 par Kannie.


DÉVELOPPEMENT DURABLE : 2030 EST À NOS PORTES, COMMENT S'Y PRÉPARER ? (3/3)

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Développement durable : 2030 est à nos portes, comment s'y préparer ? (3/3)

 

(...)

Précédent 2/3

 

«Si l'humanité continue sur sa lancée, la Terre de 2030 ne ressemblera plus à grand-chose.

Beaucoup d'espèces auront disparu. Les derniers animaux sauvages sont traqués et se cachent au plus profond des quelques vraies forêts qui restent. Nous serons plus de 9 milliards à exercer une pression toujours plus constante sur l'environnement. Peu importe que le CO2 produit par les véhicules soit un puissant gaz à effet de serre.

Certes, il restera quelques zones sauvages au Canada, en Sibérie, en Antarctique.

Le climat se dérègle, c'est désormais une évidence.

La situation géopolitique est tendue. Certains pays en développement vont vouloir se hisser au rang des puissances occidentales. L'affrontement risque de devenir inévitable.

Le fossé séparant les cultures pourrait être trop large pour que la paix et la sécurité soient préservées.

Si les ressources manquaient, qui sera le premier servi? (...) La montée en puissance de l'individualisme et du libéralisme sauvage est évidente.

Que va devenir la solidarité au milieu de cette jungle qu'on nous construit ? Les images des enfants mourant de faim à la télé ne nous choquent plus. Nous ne nous soucions pas de l'humanité en général ».

Le drame est que rien ne semble arrêter la course mortelle à la croissance sans laquelle nos brillants économistes sont incapables d'échafauder la moindre perspective d'évolution vers un autre modèle économique.

Et nous les citoyens, malgré les efforts de nos gestes écologiques dérisoires, emportés par ce maelström infernal, assisterons au désastre avec cet insupportable sentiment d'impuissance.

Les tensions de tous ordres et le désordre économique et social apparaîtront sans doute bien avant avec la disponibilité décroissante du pétrole que nous ne parviendrons pas à compenser en temps voulu par les autres sources d'énergies.

Même en misant tout sur une substitution du pétrole par le charbon et ses dérivés liquides, même en ayant recours massivement au nucléaire avec tous les inconvénients créés par ces deux sources d'énergies, elles seront très insuffisantes pour compenser le déficit d'énergie laissé par le pétrole.

Ne parlons pas des énergies dites renouvelables qui plafonneront autour de 10%, dans le meilleur des cas, d'ici à 2030. Nous n'aurons ni le temps ni les moyens financiers pour réussir une mutation nécessaire des infrastructures, le tout dans un climat de crise financière et de récession économique engendrée par le coût croissant et la réduction physique de l'énergie disponible.

Et ceci sans compter avec la facture à payer des désordres écologiques et climatiques qui en résultera. Facture qui sera soldée en premier par les variables d'ajustement que sont les peuples harassés du Sud qui auront à combattre l'errance climatique et la faim.

Au lieu de l'appel de Yann Arthus Bertrand (voir ce post), la sentence de Lamarck en véritable visionnaire qui prévoyait, il y a deux siècles, le chaos à venir est d'une brûlante actualité :

«L'homme, par son égoïsme trop peu clairvoyant pour ses propres intérêts, par son penchant à jouir de tout ce qui est à sa disposition, en un mot, par son insouciance pour l'avenir et pour ses semblables, semble travailler à l'anéantissement des moyens de conservation et à la destruction même de sa propre espèce...»

Triste sort pour l'humanité dans moins d'une génération !
 

Un article du Pr Chems Eddine Chitour, publié par Mondialisation.ca

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de transmettre les meilleurs posts sur Facebook et autres réseaux sociaux.

 





Auteur : Pr Chems Eddine Chitour

Source : mondialisation.ca