Deux projets français pour créer des variétés adaptées à une production durable - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 13/03/2011 à 23h10 par Tanka.


DEUX PROJETS FRANÇAIS POUR CRÉER DES VARIÉTÉS ADAPTÉES À UNE PRODUCTION DURABLE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Deux projets français pour créer des variétés adaptées à une production durable

 
L'institut national de recherche agronomique (Inra) coordonne deux projets de recherche à long terme, Breedwheat et Amaizing, portant sur les céréales, qui allient partenaires publics et privés.

Ils sont financés par le programme « Investissements d'avenir ».

Améliorer la compétitivité d'une agriculture française plus durable

La production de blé et de maïs fait face à des défis mondiaux majeurs en raison de la demande grandissante de produits alimentaires et non alimentaires, d'exigences accrues en matière de réduction de leur empreinte écologique et des incertitudes croissantes liées au changement climatique.

Breedwheat et Amaizing ont pour objectif d'améliorer la compétitivité de l'agriculture française en créant de nouvelles variétés de blé et de maïs adaptées à leurs usages pour une production durable.

Ils s'appuyent sur des connaissances approfondies et des technologies de pointe en génomique, génétique, physiologie et biotechnologie végétale.

Outils moléculaires pour la sélection de variétés améliorées de blé

Breedwheat vise à favoriser l'utilisation d'outils moléculaires issus de la séquence du génome de blé pour la sélection de variétés améliorées pour leur rendement, qualité et tolérance aux stress.

L'accent est mis sur la mise en oeuvre de technologies de génotypage et phénotypage à haut débit et l'utilisation des ressources génétiques pour identifier et combiner des allèles plus performants dans de nouvelles variétés.

Le projet regroupe 26 partenaires, dont 11 entreprises privées en France et en Europe.

Le budget total du projet s'élève à 39 millions d'euros sur neuf ans, dont neuf octroyés par l'Agence nationale de la recherche (ANR).

Une coopération entre chercheurs et industriels

Amaizing porte principalement sur la mise en place d'outils et de méthodes ainsi que sur la l'obtention de matériel végétal basées sur la cartographie d'association et des études écophysiologiques sur le maïs sous stress abiotiques.

Il réunit les principaux acteurs de l'industrie du maïs en France qui interpréteront ensemble les résultats des expériences pilotes et les appliqueront à leurs programmes actuels de sélection et d'analyse.

Amaizing s'associera également aux efforts internationaux de caractérisation des variations du génome du maïs et favorisera l'utilisation de la diversité génétique européenne.

Le projet regroupe 24 partenaires, dont sept entreprises semencières et deux entreprises de biotechnologie.

Le budget total s'élève à 30 millions d'euros sur huit ans, dont neuf octroyés par l'ANR.
 

Nous aider

Lance-toi! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage!

Le site étrange qui dérange même les anges!

 





Auteur : lesinfosvertes.hautetfort.com

Source : lesinfosvertes.hautetfort.com