Deux nouvelles réunions sur le climat décidées pour 2010 - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 12/04/2010 à 11h43 par Tanka.


DEUX NOUVELLES RÉUNIONS SUR LE CLIMAT DÉCIDÉES POUR 2010

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Deux nouvelles réunions sur le climat décidées pour 2010

BONN (Reuters) - Les représentants de 175 pays sont convenus dimanche à Bonn d'un plan prévoyant la tenue de deux nouvelles réunions cette année pour tenter de relancer les négociations sur les changements climatiques, après l'accord a minima, non contraignant, trouvé à Copenhague en décembre dernier.

Les délégués aux discussions de Bonn du 9 au 11 avril, marquées par le retour de dissensions entre pays riches et pays pauvres, se sont entendus sur le principe de ces deux réunions, qui seront longues chacune d'au moins une semaine et auront lieu au cours du second semestre 2010.

Ces réunions supplémentaires, ainsi qu'un accord trouvé pour élaborer de nouveaux projets de textes sur la lutte contre le réchauffement climatique mondial, contribueront à préparer la prochaine réunion annuelle des ministres de l'Environnement, prévue du 29 novembre au 10 décembre prochains à Cancun, au Mexique.

D'autre part Yvo de Boer, plus haut responsable de l'Onu chargé du climat, a indiqué que les gouvernements représentés aux réunions devraient se concentrer cette année sur des mesures d'ordre pratique, comme l'aide aux pays pauvres pour faire face aux impacts du réchauffement climatique ou pour développer des technologies vertes.

"Je ne pense pas que Cancun se soldera par un accord final", a dit de Boer à Reuters en marge de la réunion de Bonn, la première à se tenir depuis le sommet de Copenhague.

"Je crois que Cancun pourra permettre de s'entendre sur une armature opérationnelle, mais pour transformer cela en un traité, si telle est la décision, il faudra plus de temps", a-t-il dit, prédisant encore de nombreuses réunions avant qu'une solution définitive soit trouvée.
Le chef de la délégation américaine à Bonn, Jonathan Pershing, s'est quant à lui voulu optimiste : "Nous avons eu une issue plutôt positive. C'est de bon augure pour ce qui suivra", a-t-il dit.

MOINS DE DEUX DEGRÉS

Les délégués réunis à Bonn ont demandé à la présidente des discussions, la Zimbabwéenne Margaret Mukahanana-Sangarwe, de produire d'ici au 17 mai un nouveau projet de texte exposant les moyens de combattre le réchauffement climatique, cela pour faciliter les négociations sur un nouveau traité en 2010.

Le lieu et les dates exactes des réunions supplémentaires n'ont pas été arrêtés pour l'instant. Elles se dérouleront en plus d'une session prévue à Bonn encore, du 31 mai au 11 juin.

"Nous avons fait des progrès considérables en vue de recréer un esprit positif", a expliqué Dessima Williams, qui préside l'Alliance des petits Etats insulaires. "Le multilatéralisme est un processus très lent et complexe".

"C'est un processus difficile", estime Wendel Trio, de Greenpeace. "Nous disposons d'un accord sur un programme minimum. C'est un début, mais ce n'est pas un début extrêmement bon".

La réunion de Bonn avait été conçue pour recréer un climat de confiance après le sommet de Copenhague, dont l'accord a minima a le soutien de 120 sur 194 pays membres de l'Onu, dont tous les gros pollueurs de la planète.

L'accord trouvé à Copenhague vise à contenir la hausse moyenne des températures mondiales en dessous de deux degrés Celsius, par rapport à l'ère pré-industrielle. Mais cet accord n'indique pas comment y parvenir et certains pays pauvres le jugent trop timoré, pas à même en tout cas d'éviter les aspects dangereux du réchauffement climatique.

par Alister Doyle et Gerard Wynn - Source : rmc.fr


Information recueillie par Tanka

Pour en savoir plus sur Copenhague