Deux nouvelles espèces de phoque seraient menacées - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 05/12/2010 à 21h48 par Fred.


DEUX NOUVELLES ESPÈCES DE PHOQUE SERAIENT MENACÉES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Deux nouvelles espèces de phoque seraient menacées


Le gouvernement américain propose d'ajouter à la liste des espèces menacées deux sortes de phoques dont la survie dépend de la glace marine.

La National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) des États-Unis a annoncé vendredi qu'elle chercherait à ajouter quatre sous-espèces de phoques annelés et deux populations distinctes de phoques barbus à la liste des espèces menacées dressée en vertu de la loi américaine sur les espèces en voie de disparition («Endangered Species Act»).

Une des menaces qui pèsent sur les bêtes est la réduction de la surface occupée par la glace marine, une glace formée par la congélation de l'eau de mer salée.

Dans le cas des phoques annelés, qui sont les principales proies des ours polaires, la fonte de la couverture de neige est également en cause.

L'habitat de ces phoques se situe principalement dans le bassin arctique et au nord de l'océan Atlantique.

Les modèles climatiques de la NOAA ont été utilisés pour prédire les conditions futures de la glace marine.

Le centre pour la diversité biologique avait déjà tenté d'ajouter les phoques à la liste en 2008, puis de forcer l'adoption de mesures de protection additionnelles pour les phoques de l'Arctique.

Les phoques annelés peuvent vivre dans des eaux complètement couvertes de glace en utilisant leurs puissantes griffes pour creuser des trous d'aération.

La rupture prématurée de la glace marine menace leurs repaires durant une période critique pendant laquelle les petits sont trop jeunes pour survivre dans l'eau.

Le réchauffement expose également leurs repaires au regard des prédateurs comme les ours polaires et les renards arctiques, qui ont donc davantage de facilité à s'en prendre aux nouveaux-nés.

Dans le cas des phoques barbus, que l'on retrouve dans le Pacifique, c'est le retrait de la glace marine qui inquiète la NOAA. Ce recul réduit l'accès à la nourriture.

Devenez lanceur d'alertes
 
 
SOS-planete, le site géant! ... Etat de santé réel de la planète






Auteur : THE ASSOCIATED PRESS

Source : www.journalmetro.com