Expulser un Imam radical, oui : cela semble de bon sens ! Mais pourquoi fermer une mosquée ?

Desseins et conséquences du grand marché transatlantique - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 21/01/2014 à 21h53 par Jacky.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
Desseins et conséquences du grand marché transatlantique

 

"Quelque chose doit remplacer les gouvernements, et le pouvoir privé me semble l'entité adéquate pour le faire" avait déclaré Rockfeller. Telles seront les conséquences du traité Tafta (Trans-Atlantic Free Trade Agreement) visant à instaurer une vaste zone de libre-échange entre les Etats-Unis et l'Union Européenne. Tel est le dessein d'une signature programmée d'ici fin 2014 si l'on ne fait rien.

Bonjour, Organismes Génétiquement Modifiés, lait et boeuf aux hormones, poulet chloré, sans compter les gaz et huiles de schiste, etc... Adieu : circuits courts et relocalisation des activités agricoles, agro-écologie et agriculture paysanne ! Sous des principes prétendument populistes, cet accord n'est pas exempt de réels dangers par l'afflux de produits risquant de porter atteinte à notre sécurité alimentaire car "tout l'enjeu sera d'imposer ses normes et règles à l'autre".

 

 

Pour un bénéfice de 3 centimes d'euros par personne et par jour à l'horizon 2029, ce projet ouvre grand la porte à la domination des multinationales US grâce à la suppression des barrières non-tarifaires, qui cloisonnent les marchés européen et américain et font obstacle à l'expansion de leurs parts de marché, permettant ainsi l'établissement sur notre territoire des entreprises, des filiales ou des succursales américaines et leur accès aux marchés publics à tous les niveaux administratifs.

(...)

Véritable "machine de guerre", cet accord commercial risque aussi de détruire les normes sociales européennes dans un rapport de force qui n'est pas à notre avantage. Il scellera ainsi la fin du modèle européen social, économique, industriel, culturel et environnemental, et celle des droits des citoyens et des libertés des consommateurs car il constitue une atteinte sans précédent aux principes démocratiques fondamentaux.

 

 

Contourner l'impasse de l'Omc - dont les accords sont dénoncés comme étant à l'origine du blocage (Otc: obstacles techniques au commerce) des négociations commerciales multilatérales (programme de Doha pour le développement) et mettre fin à la persistance de la crise économique représente l'ultime étape dans la destruction finale de notre modèle de société sur le point d'être franchie avec pour finalité de subordonner les droits fondamentaux des peuples au commerce, à l'économie et à la finance, au nom de l'éternel "mantra" de la croissance économique.

 

 

(...)

Finies aussi les lois nationales gênantes [et la justice étatique] au profit d'une procédure arbitrale privée (ISDS) d'un coût élevé qu'il appartiendra aux parties de désigner - véritable épée de Damoclès dont la décision (appelée "sentence arbitrale") aura force de jugement - qui permettra aux investisseurs privés de contourner les lois des Etats membres avec, à la clé, un risque d'indemnisation élevée. Des précédents existent et encore récemment, c'est l'Equateur qui a été condamné à verser 1,77 milliard de dollars à Occidental Petroleum.

(...)

Ce faisant, il ouvre grand la porte aux Compagnies pétrolières étatsuniennes et à la contestation de lois limitant ou interdisant l'usage de certaines formes d'énergie (ex: gaz de schiste).

 

 

Alors que tous les documents des institutions européennes sont par définition publics, le blanc-seing donné à la Commission par le Parlement européen et l'ensemble des Etats membres lui permet de maintenir le secret sur les négociations en cours.

Fort de l'expérience d'Acta (Accord Commercial Anti-Contrefaçon) qui a été rejeté, les eurodéputés et les membres du Congrès américain sont privés d'accès aux documents, car l'administration d'Obama a opposé son droit de veto. La Commission - qualifiée d'"expertocratie" par Jean-Pierre Chevènement - signe par avance la négation de la liberté qui devrait appartenir aux gouvernements légitimement responsables devant leurs parlements et devant leurs peuples. C'est, selon lui, "l'accord de trop".

(...)

 

 

Les prochains mois seront déterminants car l'administration Obama a appelé à la "procédure accélérée" sans amendement pour la ratification du Traité (...)

 


Mariano Rajoy

 

Mariano Rajoy, chef du gouvernement espagnol, promet que l'accord de libre échange sera finalisé avant 2015; il y aura donc - au terme des négociations trois moments importants pour agir si nous voulons conserver notre souveraineté - en agissant sur le gouvernement, le Parlement et le Parlement européen à chacune des étapes de ratification.

(...)

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Un article de Danièle Favari, publié par huffingtonpost.fr et relayé par SOS-planete

 

Le patch FAZUP, bouclier de défense contre les radiofréquences de nos mobiles ?

 

 


L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Auteur : Danièle Favari

Source : www.huffingtonpost.fr

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Jacky
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.