Désertification : mobilisation pour sauver le Lac Tchad - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 19/09/2010 à 17h44 par Fred.


DÉSERTIFICATION : MOBILISATION POUR SAUVER LE LAC TCHAD

  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Désertification : mobilisation pour sauver le Lac Tchad

Le monde scientifique, économique et politique, les instances internationales et les représentants de la société civile se mobilisent dans un vaste mouvement pour sauver le Lac Tchad.

Cette vaste étendue d'eau, autrefois considérée comme une mer intérieure de l'Afrique, et qui a longtemps garanti la survie d'une importante population, a déjà perdu 90 % de sa superficie depuis 1960.

Selon certains spécialistes, il pourrait ni plus ni moins disparaitre d'ici 20 ans si aucune action d'envergure n'est engagée.

Vaste écosystème complexe, le bassin concerne tout d'abord les pays riverains (Tchad, Cameroun, Nigéria, Niger, RCA, Lybie) mais il représente également un vaste enjeu de développement et de gouvernance, écologique et sociétal mondial.

La disparition de cette étendue d'eau met en effet en danger la survie d'une zone dotée d'une très grande biodiversité.

Le rôle économique du lac pour 30 millions de personnes est également menacé : agriculture, pêche, commerce, gestion de ressources essentielles telles que eau, énergie, terres ou encore forêts.

La maîtrise de la désertification devient un défi permanent dans cette partie du monde que la disparition du lac ne pourrait que dramatiquement aggraver.

Une mobilisation internationale

La survie du lac Tchad relève de nombreux défis actuels de la planète : changement climatique, écosystèmes, pérennité économique et sociale, grandes politiques de coopération internationale, paix et sécurité transfrontalières.

C'est pourquoi plusieurs grands rendez-vous internationaux vont mobiliser au cours des prochains mois les acteurs scientifiques, économiques et sociaux autour de cette grande cause humanitaire et écologique «Sauver le Lac Tchad».

(...)

Une priorité africaine

Autre rendez-vous clé : l'Assemblée générale de l'ONU en septembre et octobre où Ban-Ki Moon réitérera son appel à la communauté internationale de prendre à bras le corps le développement et la gouvernance de l'Afrique à travers des projets comme le Lac Tchad.

La Conférence mondiale sur le Réchauffement climatique qui aura lieu fin novembre à Cancun sera aussi l'occasion d'aborder les financements à octroyer aux priorités africaines notamment dans la sauvegarde du Lac Tchad.

L'Union Africaine a choisi également de placer le Lac Tchad au coeur de son agenda. Au dernier sommet France-Afrique, Nicolas Sarkozy a d'ailleurs évoqué la priorité du Lac Tchad avec ses homologues africains.

Pour lire la totalité de cet article, cliquer sur "Source"

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........

 





Auteur : www.developpementdurablelejournal.com

Source : www.gaboneco.com