Des températures arctiques exceptionnellement basses - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 15/04/2011 à 17h24 par Tanka.


DES TEMPÉRATURES ARCTIQUES EXCEPTIONNELLEMENT BASSES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Des températures arctiques exceptionnellement basses

 
Titre original :
Des températures arctiques exceptionnellement basses provoquent la diminution de l'ozone

 
Des chercheurs financés par l'UE ont découvert que des températures exceptionnellement basses dans la couche d'ozone de l'Arctique ont déclenché une diminution de celle-ci à grande échelle. D'après les résultats, une perte record en matière de détérioration de la couche d'ozone conduirait à une protection moindre de l'Arctique des rayons solaires ultraviolets nuisibles.

L'étude a été financée par le projet RECONCILE («Reconciliation of essential process parameters for an enhanced predictability of arctic stratospheric ozone loss and its climate interactions»), qui a été soutenu de 3,5 millions d'euros au titre du domaine thématique «Environnement» du septième programme-cadre (7e PC) de l'UE.

Coordonné par l'unité de recherche de l'Institut Alfred Wegner pour les recherches polaires et marine à l'Association Helmholtz (AWI) à Potsdam, en Allemagne, le projet impliquait 16 institutions de recherche de 8 États membres et plus de 30 stations de sondage de l'ozone situées en Arctique et Subarctique.

L'objectif total est de comprendre les détails encoe imprécis relatifs à la relation compliquée entre la couche d'ozone et le changement climatique. Nombreuses sont les questions concernant la diminution de la couche d'ozone qui demeure un mystère, tel que comment l'air transformé est mélangé et transporté à des altitudes moindres.

Le chercheur de l'AWI, le Dr Markus Rex commentait: «Nos mesures montrent qu'à des altitudes pertinentes environ la moitié de l'ozone présente au-dessus de l'Arctique a été détruite ces dernières semaines. Les conditions responsables de cette diminution rapide inhabituelle de l'ozone continuant de dominer, nous nous attendons à une diminution encore plus grande.»

 
Un article de Portail Scientifiques, publié par mediaterre

 

Vous aimez notre travail ? Alors soutenez-nous !

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 





Auteur : Portail Scientifiques

Source : www.mediaterre.org