Des soldats indonésiens accusés de tortures sur des Papous - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 01/11/2010 à 17h35 par Tanka.


DES SOLDATS INDONÉSIENS ACCUSÉS DE TORTURES SUR DES PAPOUS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Des soldats indonésiens accusés de tortures sur des Papous

La semaine dernière, l'ONG Survival International diffusait une vidéo (expurgée des séquences les plus violentes) montrant deux Papous en train d'être torturés par des soldats indonésiens.

Elle aurait été tournée en mai dans la région des hautes terres de Papouasie occidentale, où une opération militaire est en cours. Pour Benny Wenda, réfugié papou en Grande-Bretagne contacté par téléphone, « cette vidéo est terrible mais elle montre ce qu'endure notre peuple depuis près de 50 ans ».
Une terre occupée et exploitée au détriment des Papous

Cet incident, filmé par l'un des soldats tel un trophée, montre notamment un homme âgé déshabillé, un sac en plastique sur la tête, hurlant à l'agonie tandis qu'un bâton en flamme est porté sur ses parties génitales.

Ni l'origine du film ni l'identité des victimes n'ont pu pour l'instant être confirmées, cette région étant sous contrôle militaire, fermée aux journalistes et aux ONG. Mais selon certaines sources, l'homme âgé torturé serait toujours porté disparu, tandis que le plus jeune a été relâché.

Les Papous sont depuis 1963 victimes de l'occupation de leur territoire par les militaires indonésiens qui violent, torturent et tuent les membres de ces tribus en toute impunité. Les ressources naturelles sont exploitées pour le plus grand profit des milieux d'affaires étrangers au détriment des populations locales.

« Notre terre est sous occupation militaire depuis près de 50 ans, nous appelons à l'aide mais personne ne nous écoute. Cette vidéo est une preuve des accusations que nous portons depuis de nombreuses années déjà.

Il n'y a ni journaliste ni ONG admis sur ce territoire, personne pour témoigner, mais la réalité est que nos villages sont brûlés, nos femmes violées et nos hommes tués. »

« Mon peuple a besoin d'aide »

Depuis la diffusion de cette vidéo, le gouvernement indonésien a admis que les hommes commettant les actes de torture étaient bien des soldats. Survival International a immédiatement appelé à constituer sans délai une enquête indépendante, le ministre de la Sécurité a de son côté annoncé que ces soldats seraient sanctionnés et que l'enquête suivait son cours.

« J'espère que les coupables seront punis et que le gouvernement n'a pas simplement lancé une enquête pour calmer l'indignation internationale. Le monde entier doit nous soutenir et demander que justice soit faite ».

Lorsque je lui demande s'il espère retourner prochainement dans son pays, Benndy Wenda me répond :

« Mon exil et ma lutte ne se résument pas à mon opposition politique. Je reste en Europe pour dénoncer ces actes, je souhaite que justice soit faite pour mon peuple et notre environnement.

Ces hommes nous anéantissent mais ils détruisent également nos forêts, nos rivières, nos terres. En tant que peuple indigène, la nature fait partie intégrante de notre communauté. C'est pour cela que je suis là, pour dire au monde que mon peuple a besoin d'aide ».

Devenez lanceur d'alertes

SOS-planete





Auteur : Jenny Joussemet

Source : www.rue89.com