Des smartphones 100 x moins gourmands grâce à la physique quantique - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 23/11/2011 à 23h45 par Mich.


DES SMARTPHONES 100 X MOINS GOURMANDS GRÂCE À LA PHYSIQUE QUANTIQUE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Des smartphones 100 x moins gourmands grâce à la physique quantique

 

Dès 2017, la physique quantique s'invitera dans les ordinateurs et téléphones portables. Elle permettra d'en diminuer la consommation jusqu'à un facteur de 100 grâce à un phénomène appelé "effet tunnel", écrit Adrian Ionescu, un chercheur de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) dans un article publié par la revue "Nature".

Un ordinateur se compose de pas moins d'un milliard de transistors, relève mardi l'EPFL dans un communiqué.

Un transistor est en quelque sorte un interrupteur à électrons. La technologie actuelle est dite "à effet de champ" mais elle touche à ses limites, notamment en terme de consommation.

La technologie tunnel-FET repose sur un principe fondamentalement différent. Dans le transistor, deux "chambres" sont en effet séparées par une barrière d'énergie. Dans la première "chambre" patientent des bataillons d'électrons quand le transistor est désactivé. Une tension électrique leur donne l'énergie nécessaire pour traverser la barrière et passer dans la seconde chambre, ce qui active le transistor.

"En changeant le principe du transistor classique à effet de champ par l'effet tunnel, nous pouvons diminuer la tension électrique des transistors de 1 volt à 0,2 volt", explique Adrian Ionescu.

Les puces de nouvelle génération combineront technologie classique et tunnel-FET. Une production de masse peut raisonnablement être attendue aux alentours de 2017, selon le chercheur.

Le tunnel-FET est la prochaine révolution qui permettra de diminuer la consommation des processeurs, une des missions du projet Guardian Angels, dont Adrian Ionescu est le directeur à l'EPFL.

Retenu par l'Union européenne, ce projet pourrait se voir gratifié d'une subvention d'un milliard d'euros. Son but: concevoir des assistants personnels électroniques ultra-miniaturisés et autonomes en énergie.

 

Un article de Belga, publié par trends.levif.be

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : Belga

Source : trends.levif.be