Des restaurants français contre la chasse aux phoques - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 15/03/2010 à 19h33 par Phil.


DES RESTAURANTS FRANÇAIS CONTRE LA CHASSE AUX PHOQUES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Des restaurants français contre la chasse aux phoques

15 mars 2010 : journée internationale pour les phoques. La campagne française contre la chasse aux phoques, menée par One Voice au sein de la FFA*, s'intensifie.

En effet, le gouvernement canadien a récemment pris diverses décisions visant à relancer l'industrie des produits dérivés du phoque...

A la recherche de nouveaux marchés

Suite à la fermeture partielle du marché européen aux produits issus de la chasse aux phoques en 2009, le Canada va tenter de conquérir les marchés russe et chinois.

Le gouvernement canadien a annoncé son intention d'abattre 50 000 bébés phoques gris sur sa côte Est en 2010.

Il a également décidé d'investir près de 265 000 dollars dans l'industrie du phoque.

Il s'agit pour lui de faire la promotion des produits du phoque sur les marchés internationaux.

La campagne prévue doit se poursuivre jusqu'en 2012.

Elle inclut de lier des produits à une marque commerciale, de développer la publicité pour ces produits et d'inciter les fabricants à participer à des expositions et à des salons.

Un travail sur l'image

La barbarie des massacres de phoques sont un handicap réel pour la commercialisation des produits qui en sont issus...

Ainsi, le Canada prévoit un important de travail de communication, portant principalement sur l'impact de la chasse du point de vue social et économique.

Il entend notamment diffuser des informations concernant les méthodes de chasse et la formation des chasseurs.

Des victimes souvent dépecées vivantes

La réalité des faits n'en changera pas pour autant. Les chasseurs se soucient peu de la souffrance de leurs victimes : 42 % sont dépecées vivantes.

Pour récupérer leur fourrure sans l'abîmer, les chasseurs limitent les tirs de fusils et préfèrent les coups sur la tête ou le harponnage, d'une cruauté extrême. Le gourdin et le hakapik (bâton muni d'un crochet) sont autorisés.

La campagne de One Voice

Pour que règne enfin la paix sur la banquise, One Voice travaille au sein de la Fur Free Alliance, et relaye en France une campagne internationale menée contre la chasse au phoque.

One Voice contacte actuellement les restaurants et les distributeurs proposant des fruits de mer et du poisson pour les informer de la problématique.

Nous leur demandons de ne plus acheter de produits en provenance du Canada.

Déjà plus de 16 restaurants et distributeurs français s'y sont engagés. La liste de ceux qui ont accepté de faire connaître leur position est disponible en fin d'article.

Promouvoir l'éthique par un argument commercial

Le boycott des produits du phoque par l'Union européenne a déjà poussé le Canada, plus sensible aux arguments commerciaux qu'aux arguments éthiques, à interdire la chasse des blanchons (bébés phoque à la fourrure encore blanche).

Le refus des restaurants et autres distributeurs du monde entier de devenir complice de la chasse aux phoques a donc toutes les chances d'être couronnée de succès !

Ce que vous pouvez faire

Pour soutenir notre campagne, vous pouvez vous aussi refuser d'acheter des produits en provenance du Canada.

Si vous connaissez un restaurant prêt à s'approvisionner ailleurs qu'au Canada, n'hésitez pas à nous envoyer ses coordonnées : info@one-voice.fr.

Vous pouvez également écrire courtoisement au premier ministre du Canada pour lui demander d'interdire la chasse aux phoques (email : pm@pm.gc.ca)

Liste des restaurants et des distributeurs français s'étant engagés à ne pas acheter de produits en provenance du Canada et ayant accepté de faire connaître leur position :

- Chez Thibault (à Paris)
- Flanbio Soup & Smoothie (à Lyon)
- Nabulione (à Paris)
- Nature et des courgettes (à Bègles)
- Racine (à Paris)
- Restaurant Vivienne (à Paris)
- Tounatur (à Rumilly)
- Vert Midi (à Paris)
- Zuzu's petals (à Paris)

Source : One Voice

Information sélectionnée par Phil'

Pour en savoir plus sur la situation planétaire