Des polluants organiques retrouvés dans les abysses des deux plus grandes fosses océaniques - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 01/09/2016 à 22h58 par Exo007.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Des polluants organiques retrouvés dans les abysses des deux plus grandes fosses océaniques

 

(...)

La pollution humaine... atteint même les profondeurs insondables des océans.

Des chercheurs de l'Université d'Aberdeen, au Royaume-Uni, ont détecté des polluants d'origine humaine dans des fosses de l'océan indopacifique. Ils ont collecté de petits crustacés appelés amphipodes dans la fosse des Kermadec, au large de la Nouvelle-Zélande (jusqu'à 10 kilomètres de profondeur) et dans la fosse des Mariannes.

Située à l'est des îles Mariannes dans l'océan Pacifique, cette fosse est officiellement l'endroit le plus profond sur Terre : le plancher océanique y est situé à 11 kilomètres de profondeur. A titre de comparaison, le mont Everest culmine "seulement" à 8 kilomètres d'altitude. Dans ces deux fosses, les amphipodes contiennent de grandes quantités de polluants d'origine humaine, d'après les chercheurs...

 

(...)

"C'est vraiment surprenant de trouver des polluants aussi profondément dans l'océan et à des concentrations aussi élevées", s'étonne Jeffrey Drazen, chercheur en écologie marine à l'Université d'Hawaii.

En 2014, des chercheurs britanniques avaient trouvé des polluants organiques persistants comme des PCB dans des poissons des grands fonds. Mais les chercheurs s'étaient alors arrêtés à 2.000 mètres de profondeur.

 

(...)

 


Amphipode : Atylus swammerdami (wikipédia)

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

 

Une actualité de Valentine Delattre,
publiée par sciencesetavenir.fr et
relayée par Demain l'Homme ex SOS-planete

 

TAFTA : le traité transatlantique,
une sacrée honte pour la démocratie !

Coup de gueule et de coeur du Mich :
des nanoparticules dans les 22
cafés des capsules Nespresso

Ouverture du module "#C'laVie" :
compteur N° US16b pour inflexion de
la courbe du futur probable

Pour que pousse la petite graine

 

 


 

 


Auteur : Valentine Delattre; sciencesetavenir.fr

  • Lire les commentaires
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Exo007
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr