L'effondrement sous nos yeux: Cette vidéo chinoise fait peur! Le pire: Nous nous croyons impuissants

Des poissons noyés par la surpêche... - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 20/07/2011 à 12h50 par Tanka.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Des poissons noyés par la surpêche...

 
N'en déplaise à Bruxelles, la politique européenne de la pêche a échoué. 82 % des stocks de poissons en Méditerranée sont surexploités, contre 63 % dans l'Atlantique.

Pour sauver les écailles des poissons sauvages, il faut espérer que l'imposition aux pêcheurs d'un « rendement maximal durable », ardemment souhaitée par les scientifiques, contribue à préserver cette ressource naturelle.

On en est loin. Entre navigation par satellite, bateaux-usines, chaluts géants, filets en nylon, sonars et radars, les espèces sont soumises à rude épreuve.

Selon la FAO (l'ONU pour l'alimentation), 75 % des réserves marines sont déjà exploitées pour la pêche commerciale à la limite du soutenable, parfois au-delà. Quand les espèces ne sont pas déjà éteintes... Coup de tocsin : 90 % des prédateurs marins ont déjà disparu des océans.

Un poisson pêché sur quatre est rejeté à la mer pour cause de non-conformité commerciale.

Si rien n'est fait, sur les cent trente-six stocks gérés par l'Union européenne, seuls huit le seront de manière durable d'ici à 2022.
 

Un article de Y.B., publié par La Voix Eco
 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir
 
Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !
 
Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Auteur : Y.B.

Source : www.lavoixeco.com

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Tanka
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.