Des plantes pour produire de l'énergie électrique - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 21/02/2010 à 21h25 par Tanka.


DES PLANTES POUR PRODUIRE DE L'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Des plantes pour produire de l'énergie électrique

France - Des chercheurs du CNRS ont transformé l'énergie chimique issue de la photosynthèse en énergie électrique. Cette nouvelle stratégie pourrait permettre d'utiliser les plantes pour convertir l'énergie solaire en énergie électrique, de manière écologique et renouvelable.

La photosynthèse est un processus naturel qui permet aux plantes de convertir l'énergie solaire en énergie chimique. A la lumière, le dioxyde de carbone (CO2) et l'eau (H20) sont transformés en sucre (glucose) et en dioxygène (O2) grâce à une série complexe de réactions chimiques. Les chercheurs du centre de recherche Paul Pascal ont ainsi mis au point une biopile, alimentée par les produits de la photosynthèse (glucose et O2) : composée de deux électrodes modifiées avec des enzymes, celle-ci a été insérée dans une plante vivante, en l'occurrence un cactus.

Le dispositif génère une puissance de 9 μW par cm². C'est très peu, mais le rendement étant proportionnel à l'intensité de l'éclairage, on peut imaginer que dans un futur (lointain, malheureusement), cette technique pourrait permettre de transformer l'énergie solaire en énergie électrique de façon écologique.

Plus près de nous, l'objectif initial de ces travaux est la mise au point d'une biopile utilisée à des fins médicales : cette dernière fonctionnerait alors sous la peau de façon autonome, en puisant l'énergie chimique de l'oxygène et du glucose, naturellement présents dans notre organisme. L'une des applications possible pourrait être un capteur autonome sous-cutané mesurant le taux de glucose des patients diabétiques. Encore une preuve des services rendus par la nature à l'espèce humaine.

Source : maxisciences.com


Information recueillie par Tanka

Pour en savoir plus sur la situation planétaire