Des panneaux solaires en spray inventés au Japon - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 29/08/2011 à 13h52 par Fred.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Des panneaux solaires en spray inventés au Japon

 
Alors que le Japon se tourne vers les énergies renouvelables dans le sillage de la catastrophe nucléaire déclenchée par le tremblement de terre et le tsunami du 11 mars dernier, une entreprise nippone vient de révolutionner le secteur des panneaux solaires en développant une peinture photovoltaïque applicable en spray.

Mitsubishi Chemical Corp. a développé une technologie qui permet d'appliquer par pulvérisation des cellules solaires sur tous types de surfaces. Cette technologie permet de multiplier quasiment à l'infini les sources d'énergie photovoltaïque.

Les cellules photovoltaïques pulvérisées sont fabriquées à partir de composés du carbone. Une fois sèches, elles fonctionnent comme des semi-conducteurs et génèrent de l'électricité lorsqu'elles sont exposées à la lumière. La plupart des installations photovoltaïques actuelles emploient des cristaux de silicone pris en sandwich entre deux couches de verre, et s'installent sur les toits des maisons et des immeubles, ou dans des "parc solaires" qui prennent beaucoup de place.

Les chercheurs essaient depuis longtemps d'augmenter le rendement des panneaux et à faciliter leur installation et leur utilisation. Mitsubishi Chemical est la première entreprise à développer un prototype de cellules photovoltaïques en spray, qui permet actuellement de convertir 10,1% du rayonnement solaire en énergie.

Ce chiffre est bien en dessous des 20% de conversion des panneaux à base de cristaux de silicone, mais Mitsubishi vise un rendement de 15% d'ici 2015, dans l'optique d'atteindre un jour les 20%. L'entreprise a précisé que les sprays solaires seraient particulièrement efficaces pour les applications sur structures courbes ou incurvées, comme les cheminées ou les barrières anti-bruit le long des autoroutes.

Appliquée sur des véhicules, l'encre photovoltaïque pourrait aider à leur propulsion, et l'entreprise parle même de pulvériser la solution sur des surfaces souples comme les vêtements.

Les cellules solaires font moins d'un millimètre d'épaisseur, un record pour une technologie photovoltaïque, et sont dix fois moins lourdes que les installations traditionnelles de taille équivalente, d'après Mitsubishi.

Mitsubishi Chemical a révélé son intention de travailler avec des constructeurs automobiles japonais pour construire une voiture recouverte de ces cellules solaires. L'objectif annoncé est de permettre au prototype de rouler pendant 10 km après avoir été exposé au soleil pendant deux heures.

Les sprays solaires sont un concept innovateur, mais plusieurs institutions travaillent déjà sur des projets similaires. Les chercheurs de l'Australian Commonwealth Scientific and Research Organization, de l'Université de Melbourne et de l'Université de Padoue (Italie) sont actuellement en train collaborer sur un projet de technologie utilisant le laser : en plaçant des nanoparticules sur des panneaux ultra-fins, les chercheurs comptent créer des panneaux solaires de l'épaisseur d'une feuille de papier.

 

Un article publié par courrier-picard.fr

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 

Source : www.courrier-picard.fr

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Fred
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr