Des outils de pierre témoignent des hommes préhistoriques en Inde - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 26/03/2011 à 21h54 par Tanka.


DES OUTILS DE PIERRE TÉMOIGNENT DES HOMMES PRÉHISTORIQUES EN INDE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Des outils de pierre témoignent des hommes préhistoriques en Inde

 
Une nouvelle étude qui a daté des artefacts récemment découverts dans le sud (Sud est un nom :) de l'Inde révèle que des êtres humains ont vécu dans la région il y a plus d'un million d'années et qu'ils utilisaient des outils tranchants de pierre de type acheuléen caractéristiques.

Ce type d'outil est apparu en Afrique il y a près de 1,5 million d'années et a dû ensuite se répandre dans toute l'Eurasie. La chronologie exacte de cette progression est cependant longtemps restée un mystère. La connaissance de l'âge des bifaces ovales ou en forme de poire, des hachereaux et autres artefacts aidera les préhistoriens à comprendre comment se sont produites les premières migrations humaines vers le sud de l'Inde et dans l'archipel indonésien.

Ces vestiges ont été mis au jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure locale) et sa durée dépendent de l'époque de l'année et de la latitude. Le jour peut durer 6 mois aux pôles terrestres...) dans l'un des sites paléolithiques les plus riches de l'État du Tamil Nadu appelé Attirampakkam. Niché dans le bassin de la rivière Kortallayar, le site a été découvert en 1863 par le géologue britannique Robert Bruce Foote et a été fouillé à plusieurs reprises depuis.

Shanti Pappu, du Sharma Centre for Heritage Education à Chennai (Chennai ou Madras (ancienne dénomination) est la capitale de l'État du Tamil Nadu dans l'Inde du sud. Le nom de Madras venait d'un important institut musulman ou médersa (arabe madrasa).

Il est à l'origine du madras, un tissu fabriqué localement.) en Inde, et ses collègues ont déterminé l'âge de ces outils et montré que des humains maîtrisant l'industrie acheuléenne se trouvaient en Asie du Sud il y a au moins un million d'années et coexistaient avec d'autres populations présentes en Asie du Sud-Ouest et en Afrique.

L'équipe a découvert plus de 3 500 artefacts en quartzite, donc plus de 70 haches à main acheuléennes, des hachereaux et des éclats de galets. Grâce à des mesures paléomagnétiques, les chercheurs ont pu dater les sédiments qui recouvraient les outils acheuléens.

Toutes les mesures autour du site ont montré une polarité inverse, ce qui signifie que les sédiments sont antérieurs à la dernière inversion du champ magnétique terrestre (La Terre possède un champ magnétique produit par les déplacements de son noyau externe – composé essentiellement de fer et de nickel en fusion conducteurs – qui se comporte comme une gigantesque dynamo.) et donc vieux de plus d'un million d'années.

Pour obtenir des datations encore plus précises des artefacts, les chercheurs ont utilisé une technique mesurant les isotopes de deux métaux, l'aluminium et le béryllium. Leurs résultats suggèrent que des premiers hommes avec des outils caractéristiques ont migré à travers l'Eurasie il y a plus d'un million d'années.
 

Nous aider

Lance-toi! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage!

Le site étrange qui dérange même les anges!

 





Auteur : Science, AAAS & EurekALert

Source : www.techno-science.net