Des ours polaires se mettent à manger des dauphins - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 04/07/2015 à 22h27 par colibrix.


DES OURS POLAIRES SE METTENT À MANGER DES DAUPHINS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Des ours polaires se mettent à manger des dauphins

 

Pour la première fois, des ours polaires ont été vus en train de se repaître de carcasses de dauphins dans l'Arctique, près du pôle Nord. Une possible conséquence du changement climatique rapprochant des espèces qui n'avaient jusqu'alors que peu d'interactions.

Peut-être plus opportunistes que d'autres, certains ours polaires (Ursus maritimus) recourent à des techniques de chasse habituellement réservées à des phoques annelés ou barbus, sur des dauphins à nez blanc (Lagenorhynchus albirostris), rapporte une étude parue dans le journal Polar Research. La première observation est faite en avril 2014 dans les eaux du Svalbard, un archipel de la Norvège, entre l'océan Arctique et l'Atlantique. Là, un ours polaire, un mâle aux côtes saillantes d'une vingtaine d'années, se repaie d'un dauphin à nez blanc, une proie jusqu'à présent inconnue au régime alimentaire de l'animal. Certainement repu, le mammifère poilu recouvre de neige un second cétacé probablement en vue de le conserver pour un repas ultérieur et de le protéger d'autres ours, de renards ou de mouettes. Cet autre comportement de dissimulation est également rarement observé chez cette espèce d'ours.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Andréa Haug, publié par futura-sciences.com
et relayé par Demain l'homme

 

 

 

 

........

 

Les idées foisonnent : il est temps de les semer...

Nous sommes pour la Haute Technologie silicate du moment qu'elle serve l'Humanité et son Environnement carbonate pour les siècles des siècles...

 

bhS'inscrire GRATUITEMENT à notre nouvelle NEWSLETTER bimestrielle, confidentielle, sécurisée et parfois même secrète

 





Auteur : Andréa Haug - futura-sciences.com