Des normes européennes de détection OGM pour le fourrage importé - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 27/10/2010 à 22h20 par Jacques.


DES NORMES EUROPÉENNES DE DÉTECTION OGM POUR LE FOURRAGE IMPORTÉ

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre

La Commission européenne a proposé mardi l'adoption de règles communes pour l'échantillonnage et la détection d'organismes génétiquement modifiés (OGM) non-autorisés dans les aliments pour animaux importés en Europe.

La législation européenne actuelle stipule que toute cargaison d'aliments contaminée par des OGM non-homologués en Europe ne peut entrer sur le sol européen.

Cependant, aucune règle ne définit précisément le seuil, appelé "zéro technique", au-delà duquel on doit considérer un échantillon comme contaminé, ce qui donne lieu à des interprétations selon les Etats membres.

Pour y mettre un terme, la Commission propose une technique d'échantillonnage et de détection commune à tous les pays membres.

Les aliments pour animaux importés contenant plus de 0,1% d'OGM non-autorisés seraient alors interdits d'entrée.

L'UE importe aujourd'hui l'essentiel de son fourrage (33 millions de tonnes de maïs et 4 millions de soja), principalement du Brésil, d'Argentine et des Etats-Unis, trois pays qui recourent massivement aux OGM, dont certains non-autorisés en Europe.

Les filières de production n'étant pas toujours étanches, plusieurs cas de contamination ont été constatés par le passé lors de l'arrivée des lots en Europe.

La proposition déposée mardi ne vise toutefois que les seuls aliments pour animaux, et non ceux pour humains.

"Pour les aliments destinés à l'homme, chaque Etat membre pourra continuer à définir comme il l'entend ce qu'est un niveau de contamination zéro", a souligne une source européenne, qui n'exclut pas une généralisation de la méthode à l'avenir.

Le proposition va maintenant être soumise pour avis devant le Parlement et le conseil des ministres européens. (belga)

Note de Jacques : On peut toujours rêver ! La solution serait peut-être de produire du fourrage européen, non ? Cherchons l'erreur !

Pour en savoir plus sur la situation planétaire
.
.

Devenez lanceur d'alertes





Auteur : Rédaction 7sur7.be

Source : www.7sur7.be

  • Mots clés déclenchant une recherche interne :  
  • Fourrage OGM