des milliards de litres de liquides toxiques réinjectés - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 17/04/2011 à 21h12 par Tanka.


DES MILLIARDS DE LITRES DE LIQUIDES TOXIQUES RÉINJECTÉS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
des milliards de litres de liquides toxiques réinjectés

 
Titre original :
USA : des milliards de litres de liquides toxiques réinjectés dans des puits de 13 états entre 2005 et 2009

 
Des compagnies pétrolières et gazières ont injectés des centaines de millions de litres de produits toxiques ou cancérigènes dans des puits dans plus de 13 états entre 2005 et 2009 selon une enquête d'élus démocrates américains.

Ces produits chimiques ont été utilisés pour extraire le gaz de schiste en utilisant la technique dite de fracture hydraulique, qui implique l'injection à haute pression d'un mélange d'eau, de sable et d'additifs chimiques dans des formations rocheuses en profondeur pour en faire remonter les gaz ou le pétrole.

Cette technique d'hydro-fracturation des roches a éveillé la curiosité des écologistes, par crainte que les produits chimiques utilisés ne viennent polluer les nappes et sources souterraines.

"Néanmoins beaucoup de nos questions restent toujours sans réponse, les secrets des compagnies concernant les produits employés étant jalousement gardés" rapporte l'enquête.

Ce rapport publié Samedi soir et déposé au congrès le démontre.

Matt Armstrong, un avocat de Bracewell & Giuliani, qui représente plusieurs entreprises impliquées dans les forages, en reproché sa méthodologie.

Cette enquête parlementaire montre que 14 des sociétés les plus actives dans ce domaine ont utilisé 3,2 milliards de litres de produits chimiques pour cette opération, sans compter l'eau.

Parmi les produits utilisés plus de 650 contiennent des produits classés comme dangereux par le Safe Drinking Water Act, ou sont considérés comme des polluants dangereux dans l'air.On y retrouve en autre du benzène (la concentration étant 93 fois supérieur a ceux trouvé dans de l'essence Diesel), du toluène, du xylène et de l'éthylbenzène. Mais aussi des coques de noie, de l'acide citrique,du sel, et des centaines d'inconnus. Les prélèvements ont été effectués au Colorado, au Texas et dans l'Oklahoma

Une enquête du New York Times avait montré qu'en Pennsylvanie, une usine rejetait dans une rivière en mai 2008, une eau contenant, après traitement, 28 fois plus de benzène que le taux légal.

La semaine dernière, des sénateurs démocrates ont demandé à l'agence pour l'environnement, "Environmental Protection Agency", de renforcer la législation sur l'exploitation du gaz de schiste rappelle le New York Times.
 

Un article de Ian Urbina, publié par New York Times

 

Vous aimez notre travail ? Alors soutenez-nous !

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 





Auteur : Ian Urbina

Source : www.nytimes.com