Des faucheurs volontaires arrachent des pieds de tournesol muté - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 08/09/2011 à 11h55 par Tanka.


DES FAUCHEURS VOLONTAIRES ARRACHENT DES PIEDS DE TOURNESOL MUTÉ

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Des faucheurs volontaires arrachent des pieds de tournesol muté

 
Titre original :
Des faucheurs volontaires arrachent des pieds de tournesol muté au nord de Toulouse

 
TOULOUSE (AP) — Une cinquantaine de faucheurs volontaires de Haute-Garonne ont arraché mercredi matin des pieds de tournesol muté dans un champ privé sur la commune d'Ondes, à 30km au nord-ouest de Toulouse, pour mettre en évidence "les OGM cachés" commercialisés par les semenciers, a-t-on appris auprès du collectif.

Cette action symbolique visait un champ de huit hectares de tournesol ExpressSun, une semence commercialisée par Pioneer. Une cinquantaine de pieds ont été arrachés au cours de cette opération menée vers 9h30 et qui a très rapidement été interrompue par quelque 60 gendarmes du Groupement de gendarmerie de Haute-Garonne.

Pour les militants anti-OGM, qui appellent à une "mobilisation citoyenne contre les OGM cachés en Haute-Garonne", cette action symbolique est destinée à dénoncer "le développement de variétés de tournesol issues de mutagenèse provoquée, et résistantes aux herbicides".

"Au-delà de la transgénèse et des plantes transgéniques, comme le maïs Mon810, dont la culture est interdite en France, il y a aussi des OGM obtenus par une mutagenèse provoquée. Ce procédé consiste à exposer la plante à une substance chimique mutagène capable de modifier le génome et de faire apparaître chez elle de nouveaux caractères, comme la résistance à l'herbicide", a déclaré à l'Associated Press Michel Metz, membre du Collectif anti-OGM 31.

Pour ce militant anti-OGM, le principal problème que posent les organismes issus de la mutagenèse réside dans le fait qu'"ils sont exclus du champ d'application de la directive européenne sur les OGM, ce qui les exempte des obligations d'évaluation, d'autorisation, de traçabilité et d'étiquetage".

"Les gens et les agriculteurs ont le droit de savoir avec quelle technologie sont faites leurs semences et la vraie nature du tournesol qu'ils plantent. Notre action ne vise pas les agriculteurs mais les firmes qui s'approprient le vivant et qui disposent des principales ressources alimentaires de la planète", a ajouté M.Metz.
 

Un article de xdec/jp, publié par Tempsreel.nouvelobs

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : xdec/jp

Source : tempsreel.nouvelobs.com

  • Mots clés déclenchant une recherche interne :  
  • faucheurs - 
  • ogm