Des expériences aberrantes sur les chiens et les chats conduites en France. Une enquête de One Voice - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 03/01/2010 à 19h03 par Phil.


DES EXPÉRIENCES ABERRANTES SUR LES CHIENS ET LES CHATS CONDUITES EN FRANCE. UNE ENQUÊTE DE ONE VOICE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Des expériences aberrantes sur les chiens et les chats conduites en France. Une enquête de One Voice

Information sélectionnée par Phil'

Derrière les portes des laboratoires, les chercheurs exercent leur curiosité sur des chats et des chiens comme ceux qui vivent à nos côtés...

Dans un nouveau rapport, One Voice livre le résultat de son enquête sur ces expériences plus que douteuses réalisées depuis 2007.

Mais pourquoi ?

Destinés principalement à la recherche médicale, les chiens et les chats utilisés dans les études sur lesquelles nous avons enquêté étaient censés aider à comprendre des pathologies humaines... obligation de résultat, après des années d'expérimentation, aucune n'a débouché sur un traitement !

En réalité, elles n'ont servi qu'à exacerber la curiosité des chercheurs, qui n'ont rien trouvé si ce n'est qu'ils devaient chercher encore.

Mais ces expériences leur ont au moins permis de décrocher des budgets pour leur laboratoire...

Et ce que beaucoup ignorent, c'est que le coût exorbitant de ces recherches est financé par les contribuables à travers des bourses de recherche...

Des expériences fortement invasives

Dans le rapport d'enquête, nous décrivons des expériences réalisées ces deux dernières années par des laboratoires français.

Des chiens et des chats y ont vécu l'enfer.

Leurs conditions de détention à elles seules étaient synonymes de mauvais traitements.

Quant aux manipulations qu'on leur a fait endurer, elles constituaient de véritables tortures.

Des chercheurs français ont provoqué des infarctus chez des chiens conscients, en ont rendu obèses, leur ont injecté des substances toxiques, ont installé des implants cardiaques contaminés par une bactérie et ont élevé des chiots gravement malades...

Ils ont lésé le cerveau des chats puis testé leur équilibre jusqu'à les faire tomber, ou leur ont implanté des électrodes directement dans le cerveau pour étudier leur sommeil...

Des expériences d'autant plus terribles qu'elles sont scientifiquement aberrantes !

Scientifiquement injustifiables

L'aspect le plus scandaleux de ces études tient à leur fiabilité scientifique.

Le modèle animal a depuis déjà plusieurs années démontré ses limites.

Expérimenter sur un chien ou un chat (ou sur un autre animal) ne donne pas des résultats applicables directement à l'être humain.

Pour cette seule raison, One Voice encourage l'utilisation et le développement des méthodes substitutives.

Mais dans le cas précis des études auxquelles nous nous sommes intéressés, l'incohérence du lobby de l'expérimentation animale est flagrante !

Son argumentation consiste à mettre en avant l'aspect vital de ces expériences pour les humains – ce qui n'est pas le cas.

De plus, les fonds publics ainsi gaspillés pourraient être utilisés au bénéfice réel de l'humain.

D'ailleurs, des expériences équivalentes à celles décrites sont déjà menées ailleurs sans qu'aucun être vivant ne soit sacrifié...

Agir

Commandez gratuitement et diffusez autour de vous « Le petit livre noir de l'expérimentation animale » qui comporte un plaidoyer pour nos chiens et nos chats. Signez-le et envoyez-le au Président de la Commission européenne.

Nous pouvons gagner cette bataille !

Source : labrajack

Pour en savoir plus sur la situation planétaire