La Race humaine n'est pas au-dessus de la Nature. Toutes les espèces en vie sont dans le même bateau

Des crottes de singes pour reboiser la forêt amazonienne - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 03/03/2010 à 22h01 par Michel95.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Des crottes de singes pour reboiser la forêt amazonienne

De prime abord, on pourrait se dire que ça ne sert à rien de savoir ce que chie un singe en pleine forêt péruvienne.

Sauf que le sort de la flore amazonienne passe en partie par ces précieuses crottes.

A Iquitos, dans le nord-est du Pérou, Laurence Culot, de l'université de Liège, s'est adonnée à des observations peu conventionnelles.

Cette chercheuse en biologie du comportement travaille sur l'interaction entre petits singes et graines à faire germer.

Durant plusieurs mois, du matin au soir dans cette zone la moins peuplée du Pérou, elle a pisté des tamarins afin d'examiner leurs selles et observer comment ces petites bêtes, en se nourrissant de fruits et de graines, les dispersaient dans la forêt au gré de leurs déplacements et de leurs moments de relâche.

(Voir la vidéo)

Le tamarin, un jardinier dans la forêt

Laurence Culot a établi que ces petites bêtes peuvent jouer un rôle essentiel dans la reforestation des zones dévastées par l'homme.

Les tamarins, moyennant une activité intestinale certaine, éparpillent les graines préalablement ingurgitées et entretiennent ainsi le développement de la flore forestière.

Au fil de leurs escapades, il n'est plus rare pour ces boules de poils à longue queue de se retrouver face à des espaces où leur forêt primaire, originelle, a disparu.

Déboisées, ces zones n'intéressent même pas très longtemps les cultivateurs locaux : sans arbres, la fertilité des sols disparaît.

Le hic, c'est que les tamarins ne peuvent pas jouer leur rôle de jardinier juste après le départ de l'homme.

Il faut en effet compter en moyenne six années avant d'avoir des arbustes suffisamment robustes pour supporter le poids de ces animaux.

Et leur faciliter un peu la tâche, ce ne serait pas possible ?

.../...

Source : Sylvain Malcorps - Rue89.com

 

Pour lire la suite de cet article, cliquer sur "Lien utile"

 

Info recueillie par Michel95

Comme quoi il y a des méthodes meilleures que d'autres de semer la "merde"...

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

      

 

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Michel95
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.