Le poids des animaux d'élevage dépasse celui de la population mondiale et de la faune sauvage réunis

Des chats seraient décapités aux USA pour faire avancer la recherche contre la surdité - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 14/02/2013 à 15h56 par kannie.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Des chats seraient décapités aux USA pour faire avancer la recherche contre la surdité

 

Une trentaine de chats par an auraient été utilisés comme cobayes pendant plusieurs mois avant d'être décapités par des chercheurs de l'université américaine Wisconsin-Madison. L'intention des chercheurs serait de développer de nouveaux traitements contre la surdité.

De tels tests seraient pratiqués depuis une dizaine d'années. La PETA (équivalent aux USA de la société protectrice des animaux) dénonce des pratiques relevant de la «torture».

«La première opération est de visser une plaque de fer (sur le crâne du chat), pour que sa tête puisse être immobilisée lors des opérations suivantes», explique l'association sur son site internet, photos à l'appui. Et d'ajouter : «dans un deuxième temps, une substance chimique est introduite dans ses oreilles pour le rendre sourd».

Selon un ancien vétérinaire affecté au département et cité par la PETA, «beaucoup de ces chats ont souffert inutilement».

L'association soupçonne l'université de pratiquer ces expériences sur 30 chats par an «pour maintenir un nombre suffisant de publications capable de maintenir un financement constant».

De son côté, l'Université continue d'insister sur l'utilité de ces expériences : «depuis des années, les recherches animales de l'université ont permis de faire avancer la santé des hommes et des animaux», peut-on lire sur son site officiel.

«C'est criminel. Vous devriez avoir honte !»

Jeudi 7 février, les militants de la PETA ont perturbé une réunion de l'université du Wisconsin portant sur ces expérimentations. (voir la vidéo)

«Ce n'est pas de la science mais de la torture, c'est criminel. Vous devriez avoir honte !», a scandé l'acteur James Cromwell (le chauffeur dans The Artist) présent lors de cette action, avant de se faire arrêter par la police.

Eric Sandgren, responsable du département en question, s'est par la suite défendu de tout acte de torture dans un communiqué : «Les événements d'aujourd'hui sont encore une tentative d'activistes d'attirer l'attention sur leur cause. Ils ont attaqué et déformé cette recherche».

Le scientifique s'appuie notamment sur une enquête du Département américain de l'Agriculture (USDA) diligentée en 2012 et qui récuserait les accusations des militants de la PETA. Les inspecteurs n'auraient alors rien trouvé à redire sur ces tests.

 

Un article de newsring.fr, relayé par  

SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de  

SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer concrètement, ou à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage ! - Alertes

Recevoir chaque jour les infos scientifiques dans sa boite aux lettres

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Mine de connaissances - Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 

Auteur : Newsring

Source : www.newsring.fr

  • Mots clés déclenchant une recherche interne :  
  • chat - 
  • USA - 
  • PETA - 
  • torture
  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter kannie
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.