Des centaines de gènes "zombies" se réactivent après la mort - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 07/07/2016 à 20h06 par Fred.


DES CENTAINES DE GÈNES "ZOMBIES" SE RÉACTIVENT APRÈS LA MORT

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Des centaines de gènes "zombies" se réactivent après la mort

 

Quelques jours après la mort, certains gènes s'activent chez la souris et le poisson zèbre. Une découverte aux implications potentielles pour les greffes d'organes, la médecine légale, ... De quoi redéfinir notre conception de la mort ?

(...)

Des gènes de développement s'activent après la mort

(...)

"C'est incroyable de voir des gènes de développement s'activer après la mort", commente Peter Noble dans Science. Des gènes qui servent à sculpter l'embryon mais qui ne sont pas nécessaires après la naissance. Pourquoi donc s'activeraient-ils ? Les auteurs avancent une hypothèse surprenante : "les conditions cellulaires des cadavres "récents" ressemblent à celles des embryons".

Autre constat étonnant : la hausse d'activité de plusieurs gènes favorisant le cancer après le décès. "Ce résultat pourrait expliquer pourquoi les gens qui reçoivent des transplantations d'une personne décédée depuis peu ont un risque plus élevé de cancer", précise Peter Noble.

Des gènes s'activent après la mort chez l'homme aussi

 

(...)

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Une actualité de Lise Loumé,
publiée par sciencesetavenir.fr et
relayée par Demain l'Homme ex SOS-planete

 

 

TAFTA : le traité transatlantique,
une sacrée honte pour la démocratie !

Coup de gueule et de coeur du Mich :
des nanoparticules dans les 22
cafés des capsules Nespresso

Ouverture du module "#C'laVie" :
compteur N° US16b pour inflexion de
la courbe du futur probable

Pour que pousse la petite graine

 

 


 

 

 

 





Auteur : Lise Loumé - sciencesetavenir.fr