Des barres Cadbury sans huile de palme - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 21/08/2009 à 02h41 par Michel Walter.


DES BARRES CADBURY SANS HUILE DE PALME

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Des barres Cadbury sans huile de palme

Information sélectionnée par Michel

Certification ou pas, l'industrie agro-alimentaire pourra de moins en moins utiliser de l'huile de palme dans ses produits, en raison de l'efficacité des moyens de pression des groupes écologistes.

Après un boycott orchestré par des groupes écologistes, Cadbury vient d'annoncer le retrait de l'huile de palme de son chocolat vendu en Nouvelle-Zélande. Et cela, sans que l'achat d'huile de palme certifiée n'ait eu aucun effet que ce soit.

En cause: la disparition programmée des orangs-outans. C'est qu'avec la hausse de la demande d'huile de palme, les forêts de Malaisie, Indonésie, Bornéo et Sumatra disparaissent à un rythme d'enfer - un terrain de football aux dix secondes selon Les Amis de la Terre. Une fois les forêts rasées, sont aménagées des palmeraies au milieu desquelles sont exclus les orangs-outans.

Selon le Programme de Nations Unies pour l'Environnement (PNUE), d'ici une dizaine d'années, ces grands singes n'existeront plus qu'en captivité. A moins que ne cesse la destruction des forêts d'Asie du Sud-Est, laquelle contribue également à aggraver les rejets de gaz à effet de serre.

A elles seules, l'Indonésie et la Malaisie fournissent 85% de la consommation mondiale d'huile de palme. D'après Greenpeace, c'est à cause de la déforestration massive que l'Indonésie occupe maintenant la troisième position mondiale des producteurs de GES.

Des chips aux céréales

D'après un relevé effectué par l'organisme Les Amis de la Terre dans des épiceries françaises, on retrouve de l'huile de palme dans les céréales dont celles de Kellogg's et de Jordan, dans des sauces comme celle de Knorr, ainsi que dans des chips, pâtes à tarte, viennoiseries, biscuits et plats cuisinés.

Et c'est sans oublier les nombreux produits portant la mention «matière végétale» qui ne disent pas qu'il s'agit en fait d'huile de palme. «C'est le cas par exemple du Nutella dont l'huile de palme est un composant majeur. Ferrero, la société qui fabrique ce produit, ne préfère pas le mentionner sur l'étiquette ni même indiquer le pourcentage d'huile de palme qu'il contient en s'abritant derrière le secret industriel», indique Les Amis de la Terre.