+38°c en Sibérie : Cette température (jamais enregistrée) n'était attendue que pour 2100 ! (Vidéo)

Des banques de sperme pour le Futur ? En effet -en 40 ans- la fertilité des garçons a baissé de 52%! - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 05/07/2019 à 11h29 par colibrix.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
Des banques de sperme pour le Futur ? En effet -en 40 ans- la fertilité des garçons a baissé de 52%!

 

Pas vu à la télé

A partager sur

les réseaux sociaux

 

 

La relève des générations futures est-elle assurée ?

Plus de reproduction sans PMA ?

Est-ce la fin de notre espèce ?

Faut-il -dans l'urgence !- créer de nouvelles banques de sperme ?

Faut-il interdire les perturbateurs endocriniens, et notamment les pesticides, qui font partie des principaux suspects responsables de cette dramatique situation, mise sur la touche par les médias ?

Faut-il ouvrir nos frontières aux migrants ?

Faut-il laisser faire et revenir à une population mondiale moins monstrueusement nombreuse et plus durable ?

 

 

 

            

 




Widget offert à tout webmestre
par la
3PFMD

 

 

Titre initial : En Occident, la qualité du sperme décline dangereusement

 

 

Le sperme des hommes vivant en Europe, aux États-Unis et en Australie contient presque 60% de spermatozoïdes en moins qu'il y a quarante ans

La fertilité des hommes occidentaux pourrait devenir une préoccupation majeure au 21ème siècle. Une nouvelle étude dresse en effet un constat alarmant concernant la dégradation de la qualité de leur sperme, en constante régression depuis 1973. Cette recherche, dirigée par une équipe de l'université hébraïque Hadassah Brau, à Jérusalem, repose sur l'analyse de 7 500 études réalisées entre 1973 et 2011. Elle permet de constater une baisse de 52,4% de la concentration de sperme et une baisse de 59,3% du nombre total de spermatozoïdes chez les hommes d'Amérique du Nord, d'Europe, d'Australie et de Nouvelle-Zélande. La concentration en spermatozoïdes est passée en moyenne de 99 millions par millilitre de sperme à 47 millions. En revanche, aucun déclin significatif n'a été observé en Amérique du Sud, en Asie et en Afrique (il existe cependant moins de données concernant ces zones).

 

 

(...)

 


Pour lire la suite,
cliquer ICI

 

Une actualité de Joël Ignasse, publiée par sciencesetavenir.fr et relayée par Demain l'Homme, ex SOS-planete

 

 

Baisse de la fertilité masculine : un premier seuil est atteint

 

La perpétuation de l'espèce humaine en Occident est-elle menacée ? Une chose est sûre : chez les hommes, le nombre de spermatozoïdes diminue depuis 40 ans. Pour atteindre aujourd'hui un seuil en deçà duquel faire des enfants devient plus difficile. L'enquête de Kheira Bettayeb.

Le problème est connu depuis des décennies. Mais un seuil fatidique pourrait bien cette fois être franchi ! Celui à partir duquel le nombre des spermatozoïdes chez les hommes occidentaux a tellement chuté que la fertilité des couples commence à en être affectée.

 

 

CDD

pour les petits
branleurs ;o)

 

 

Si la ligne éditoriale de Demain l'Homme vous passionne et quelque soit votre âge, merci de VOUS INSCRIRE pour répondre à l'urgence climatique et à l'effondrement de la biodiversité, en rejoignant l'équipe bénévole de Demain l'Homme

 

 

 

 

 

 

    

 

 

 

 

Pages officielles sur les Réseaux Sociaux

      


Playlistes du youtubeur Cèdre, lanceur d'alerte de Demain l'Homme, ex SOS-planete
   

 

   Un agrégateur (lecteur)
de flux RSS (notifications),
pour être prévenu aussitôt
de nos actualités sur PC ou
mobiles - Une seule Terre

 

Etre bien informé et pouvoir agir sur le climat social et environnemental. Tout va si vite ! Vous n'allez pas en croire vos yeux ;o) Carpe Diem durable

 

 

     

 

 

Auteur : Joël Ignasse - sciencesetavenir.fr

  • Lire les commentaires
  • Modifier cette actualité
  • Contacter colibrix
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.