Des anneaux planétaires seraient à l'origine des satellites du système solaire - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 03/12/2012 à 13h38 par kannie.


DES ANNEAUX PLANÉTAIRES SERAIENT À L'ORIGINE DES SATELLITES DU SYSTÈME SOLAIRE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Des anneaux planétaires seraient à l'origine des satellites du système solaire

Un nouvel observatoire (ALMA) a permis aux astronomes de faire une découverte capitale pour comprendre un système planétaire proche et leur a fourni des données essentielles pour comprendre comment de tels systèmes se forment et évoluent

 

Deux chercheurs français viennent de proposer le premier modèle expliquant l'origine de la grande majorité des satellites réguliers*1 de notre système solaire à partir d'anneaux planétaires.

D'abord testé en 2010 sur les lunes de Saturne, ce modèle unique expliquerait aujourd'hui la répartition des nombreux satellites des planètes dites «géantes», et permettrait également d'expliquer la présence des satellites des planètes dites «terrestres» telles que la Terre ou Pluton*2. Ces résultats sont déterminants pour comprendre et expliquer de manière universelle la formation des systèmes planétaires. Ces résultats sont publiés le 30 novembre 2012 dans la revue Science.

Les systèmes planétaires des géantes (Jupiter, Saturne, ...) se distinguent fondamentalement des planètes terrestres (Terre, Pluton, ...). Alors que les géantes sont entourées d'anneaux et d'une myriade de petits satellites naturels, les planètes terrestres possèdent peu de lunes, voire une seule et unique, et aucun anneau.

Jusqu'à présent, deux modèles étaient couramment utilisés pour expliquer la présence de ces satellites réguliers dans notre système solaire. Dans le cas des planètes terrestres comme la Terre ou Pluton, ces modèles indiquent qu'une collision géante serait à l'origine de la formation de leurs satellites.

Dans le cas des planètes géantes, ils prévoient que les satellites se seraient formés dans une nébuleuse entourant la planète. Mais ces modèles ne permettent pas d'expliquer la répartition spécifique et la composition chimique des satellites en orbite autour des planètes géantes. Une autre théorie semblait donc nécessaire.

(...)

 
Pour lire la suite, cliquer ICI

 

*Notes*

* 1- Il s'agit de satellites naturels qui orbitent proche du plan de l'équateur de la planète à laquelle ils sont associés. C'est le cas de la Lune.

* 2- Pluton fait partie de la famille des planètes naines.

 

Un article de cnrs.fr, relayé par SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer concrètement, ou à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Mine de connaissances - Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 





Auteur : CNRS

Source : www2.cnrs.fr