Des ampoules écolos mais pas économiques - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 22/07/2011 à 00h24 par Kannie.


DES AMPOULES ÉCOLOS MAIS PAS ÉCONOMIQUES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Des ampoules écolos mais pas économiques

 

Il y a trois ans déjà, on a annoncé au consommateur que les ampoules incandescentes classiques allaient disparaître des rayons, arguant qu'elles ne sont pas écologiques -trop gourmandes en énergie, peu économiques et surtout mauvaises pour l'environnement.

De ce fait, les politiques et autres lobbies font la promotion des sources lumineuses fluocompactes. Ces sources de lumière sont certes plus chères que les ampoules classiques mais on a promis au consommateur que leur durée de vie était dix fois supérieure à celle des ampoules classiques et qu'elles consommaient moins d'énergie. Or, ces ampoules déjà plus chères que les classiques vont devenir très onéreuses.

En effet, le GME, Groupement des importateurs et grossistes de matériel électrique du Luxembourg, a annoncé hier que les prix de ces ampoules vont augmenter fortement le mois prochain. Cette hausse sera généralisée dans toute l'Europe. Le GME explique cette hausse par la forte augmentation des prix pour les métaux rares. Les lampes fluo et ampoules fluocompactes sont en effet composées de silicates et aluminates, des métaux rares que l'on ne trouve que sur des terres rares.

Le cher prix de l'écologie

Or, la Chine, producteur de plus de 97% des ressources mondiales de terres rares, en a réduit les quotas d'exportation tout en augmentant les taxes douanières. Récemment, la Commission européenne a jugé extrêmement décevante la décision chinoise concernant ses quotas d'exportations de terres rares, et a appelé Pékin à revoir sa politique afin d'assurer un accès plus équitable à ces ressources stratégiques.

L'Europe ne peut pour autant pas faire grand-chose étant donnée l'hégémonie mondiale de Pékin sur la production mondiale de terres rares, un groupe de 17 éléments minéraux nécessaires à la fabrication de très nombreux produits de haute technologie, des iPods aux éoliennes en passant par les piles pour véhicules électriques.

Résultat, le prix des ampoules fluocompactes dans les magasins luxembourgeois pourrait augmenter de 30%, faisant passer le prix d'une ampoule déjà élevé de 10 à 13 euros par exemple.

La facture risque donc de devenir lourde pour les ménages alors que certains spécialistes commencent à dire que ces sources lumineuses ne sont pas si écologiques que cela, leur casse pouvant occasionner la libération d'éléments relativement toxiques comme le mercure.

Remplacer les incandescentes par les fluocompactes n'est donc un acte qu'à moitié écologique si on ne prend pas les précautions qui s'imposent pour les utiliser.

D'autre part, ces ampoules constituées de métaux rares lancent un nouveau débat sur le front énergétique. Si la Chine a aujourd'hui un quasi-monopole sur les terres rares, ils emblerait qu'elle ne représente que 36% des réserves mondiales connues de ces métaux rares qui sont aujourd'hui une denrée très recherchée, qu'il s'agisse de construire des batteries électriques nouvelle génération ou des écrans plats de télévision.

La Chine et le Japon, gros producteurs de produits hi-tech, sont aujourd'hui presque en guerre économique pour mettre la main sur des gisements dans l'océan.

Sur le front de l'écologie, on n'a donc pas fini d'aller de découvertes en désillusions et en nouvelles découvertes mais pas toujours pour le plus grand bien du portefeuille du consommateur...
 

Un article de D. D., publié par Le Quotidien

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

 





Auteur : Le Quotidien

Source : www.lequotidien.lu

  • Mots clés déclenchant une recherche interne :  
  • Terres rares