Théo Jansen, "le sculpteur du vent", maître de l'art cinétique. De la pure magie ! (Brève vidéo)

Des algues comestibles sur les toits de Bangkok - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 28/08/2013 à 15h41 par Zomeland.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
Des algues comestibles sur les toits de Bangkok

 

AGRICULTURE URBAINE. Sur un toit de Bangkok, des dizaines de barils remplis de liquide vert bouillonnent sous le soleil. A l'intérieur, de la spiruline. Cette algue est la dernière innovation de l'agriculture urbaine, mais aussi selon ses partisans une source alternative de protéines.

Trois fois par semaine, Patsakorn Thaveeuchukorn récolte la matière gluante, à la couleur verte prononcée. "L'algue pousse très vite, généralement, elle double de volume toutes les 24 heures", explique cet employé de EnerGaia, entreprise qui utilise les sommets de plusieurs immeubles de la capitale thaïlandaise pour ses cultures.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de l'AFP, publié par sciencesetavenir.nouvelobs.com et relayé par SOS-planete

 

Les posts les plus populaires

Non à l'écocide !!!

 

 

Notre Association a recueilli 615 euros depuis le 1er juillet. Merci aux )at(nonymes ;o)

 

Hier, 4481 internautes ont visité SOS-planete

Je ne fais pourtant de tort à personne en suivant les chemins qui ne mènent pas à Rome George Brassens

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Auteur : AFP

Source : sciencesetavenir.nouvelobs.com

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Zomeland
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.