Derniers préparatifs pour Jean-Louis Etienne - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 12/03/2010 à 22h24 par Tanka.


DERNIERS PRÉPARATIFS POUR JEAN-LOUIS ETIENNE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Derniers préparatifs pour Jean-Louis Etienne

L'explorateur des pôles prépare sa prochaine mission en conditions réelles aux Carroz d'Arâches, en Haute-Savoie

La nouvelle expédition de Jean-Louis Etienne le conduira à la fin du mois au-dessus de la banquise arctique, entre l'île norvégienne du Spitzberg et l'Alaska. L'explorateur va tenter une traversée de l'Arctique en ballon. A bord de la nacelle, un véritable laboratoire embarqué pour mesurer les effets du réchauffement climatique.

Le médecin-explorateur va entreprendre un survol intégral et inédit de la banquise, d'est en ouest à bord d'une rozière, un ballon mixte à gaz hélium et air chaud. Un défi osé car la rozière n'est pas un dirigeable mais un engin soumis aux caprices du vent. Un vol d'une douzaine de jours, passant par le pôle nord géographique. Celui que l'on surnomme l'explorateur des pôles signera ainsi une nouvelle "première".

En 1986, Jean-Louis Etienne a été le premier homme à atteindre le pôle nord géographique en solitaire. Ce défenseur de l'environnement souhaite ainsi attirer l'attention du grand public sur les modifications du climat et notamment ses conséquences sur la fonte de la banquise... L'objectif de cette nouvelle mission de collecte de données scientifiques est avant tout pédagogique.

A bord de la nacelle, des instruments de mesure des teneurs en CO2, en particules solides et liquides de la stratosphère. Jean-Louis Etienne embarque également un magnétomètre afin de mesure le champ magnétique terrestre....

Tout au long de son vol, Jean-Louis Etienne sera assisté au sol d'une équipe technique et scientifique de haut niveau.

Source : rhone-alpes-auvergne.france3.fr

Information recueillie par Tanka

Pour en savoir plus sur la situation planétaire