Dernière chance de sortie pour le "Mandela amérindien" Sauvons Léonard Peltier, prisonnier politique - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 23/07/2014 à 21h46 par Exo007.


DERNIÈRE CHANCE DE SORTIE POUR LE "MANDELA AMÉRINDIEN" SAUVONS LÉONARD PELTIER, PRISONNIER POLITIQUE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Dernière chance de sortie pour le "Mandela amérindien" Sauvons Léonard Peltier, prisonnier politique

 

Titre initial => Sauvons Leonard Peltier, prisonnier politique amérindien

 

Dernière chance de sortie pour le "Mandela américain"

 

A bientôt 70 ans, le symbole de la résistance indienne a déjà passé 38 ans derrière les barreaux, au terme d'un procès truqué jamais révisé. Son comité de soutien veut recruter un avocat de renom pour convaincre Obama de lui accorder, enfin, la grâce présidentielle.

(...)

Invités par le festival Mamm Douar de Saint-Nolff (Finistère), David Hill, directeur exécutif du Comité international de défense de Leonard Peltier (ILPDC), et Klee Benally, musicien, réalisateur et activiste, en ont profité pour donner, à Paris, deux conférences-concerts au "Quartier général" et à la galerie Art Roch afin de sensibiliser l'opinion française à la situation dramatique de Leonard Peltier.

(...)

Un symbole de la résistance indienne contre l'oppression

En juin 1975, alors que l'AIM lutte contre les milices d'un Conseil tribal corrompu, une fusillade éclate dans la réserve indienne de Pine Ridge (Dakota du Sud). Deux agents du FBI (Federal Bureau of Investigation) et un adolescent sont tués. Leonard Peltier, l'un des leaders de l'AIM, est très vite accusé de l'assassinat des agents spéciaux. Il se réfugie au Canada où il est arrêté en février 1976. L'année suivante, il est condamné à deux peines consécutives de prison à perpétuité.

Son procès est considéré comme injuste voire truqué par de nombreux observateurs.

"Ils ont violé plus de 20 lois constitutionnelles dans le procès de Leonard Peltier", assure David Hill

(...)

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Un article de Henri Le Roux, publié par humanite.fr et relayé par SOS-planete

 

Pour en savoir plus que visible, abonnez-vous à notre nouvelle Newsletter bimestrielle, confidentielle, cryptée et GRATUITE

Le site SOS-planete lui-aussi est GRATUIT !
Merci de contribuer à son financement participatif

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges
Sur un smartphone, l'adresse https://www.terresacree.org de la page d'accueil de SOS-planete est maintenant automatiquement redirigée vers la version mobile

 





Auteur : Henri Le Roux

Source : www.humanite.fr